AccueilÉDITO

Vidéo : le fou rire gênant de l'équipe d'On n'est pas couché face à Philippe Poutou

Publié le

par Cyrielle Bedu

Dans l'émission On n'est pas couché du samedi 25 février, Laurent Ruquier et ses chroniqueurs se sont fendu la poire en évoquant la question des licenciements avec le candidat du NPA, Philippe Poutou.

"Déjà qu'il a pas beaucoup de temps de parole, si on répète cinq fois les questions !", s'esclaffe Laurent Ruquier. "Il", c'est Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle, qui n'a pas encore récolté les 500 parrainages nécessaires pour participer à la prochaine élection. La date limite de dépôt des 500 signatures d'élus au Conseil constitutionnel étant fixée au 17 mars prochain, Philippe Poutou tente donc, en dehors de ses heures de travail à l'usine Ford de Blanquefort (Gironde), de défendre sa cause auprès du plus grand nombre. Pour ce faire, il participe notamment (quand on l'invite) à des émissions télé. Samedi 25 février, il était convié sur le plateau de l'une des émissions les plus populaires du service public, On n'est pas couché, présentée par Laurent Ruquier.

Alors que c'était au tour de Philippe Poutou de répondre aux questions des chroniqueurs de l'émission, la journaliste Vanessa Burggraf a subitement été prise d'un fou rire au moment d'interroger Philippe Poutou sur... la question des licenciements. "Comment on impose à un patron de... euh... licenciements ?", demande-t-elle avant de se gausser. Laurent Ruquier la suit rapidement dans son délire, tout comme les autres invités de l'émission, dont l'acteur-réalisateur Nicolas Bedos. Malaise.

Du mépris social ?

Avec son pull noir sur lequel on peut lire "Résister c'est exister", Philippe Poutou attend sagement que les fous rires passent pour profiter de ces quelques minutes d'exposition médiatique, et tenter de répondre sérieusement à la question. C'est raté.

À l'image de l'élu Les Républicains Antoine Lévèque, cette séquence a choqué les téléspectateurs, qui y ont vu condescendance et mépris, à :

Contacté par BuzzFeed, Philippe Poutou a expliqué ne pas comprendre pourquoi, alors que l'émission était enregistrée à l'avance, la production avait délibérément choisi de conserver au montage cette séquence inutile. "Est-ce que ça veut dire qu’ils me prennent pour un rigolo ? Qu’ils se foutent du chômage ?", a déclaré le candidat du NPA. Dans l'émission La Nouvelle Édition, Philippe Poutou déclarait que selon lui, le malaise était plus du côté des chroniqueurs que du sien.

Seule réaction du côté d'On n'est pas couché, celle du médecin-animateur Michel Cymes, lui aussi invité de l'émission. Il avait également éclaté de rire face à la bourde de Vanessa Burggraff. Mais pour lui, il n'y avait aucun mépris dans ce fou rire.

Le passage de Philippe Poutou dans On est pas couché, dans son intégralité :

À voir aussi sur konbini :