Vidéo : il a dompté ce qui pourrait être la plus grande vague jamais surfée

Ce jeudi 11 décembre, le Français Benjamin Sanchis pourrait bien avoir dompté la plus grande vague jamais surfée au monde. Une vidéo témoigne du monstre d'eau.

S'agit-il de la plus grande vague au monde jamais surfée ? La question se pose, mais il va être difficile d'avoir la réponse avant quelques jours. Ce jeudi 11 décembre, nous sommes à Nazaré, un spot très réputé au Portugal situé sur la côte de Praia do Norte. L'endroit est connu pour casser des planches de nombreux surfeurs : en cause, la rencontre entre l'Atlantique et un canyon sous-marin, produisant des vagues qui atteignent parfois les 20 mètres.

Dans l'eau, un Français, Benjamin Sanchis. Avec sa planche, il a glissé sur ce qui pourrait être l'une des plus grandes vagues jamais surfées, la deuxième dans la vidéo ci-dessous :

Publicité

On parle d'une hauteur établie entre 25 et 30 mètres. Ce ne sont que des estimations, qui seront bientôt précisées par une validation afin de savoir s'il s'agit ou non d'un record du monde. Il faut remonter à 2011 et à l'exploit de McNamara qui avait réussi à dompter un monstre de 24 mètres.

Benjamin Sanchis est un Landais de 36 ans, surfeur pour Billabond Adventures. Après son exploit, voilà ce qu'il a affirmé :

Publicité

Ils avaient annoncé une des plus grosses tempêtes de l'hiver. Et c'était peut-être les plus grosses vagues de l'histoire à Nazaré. Il y a eu des conditions énormes. Vraiment très difficiles à cause du vent et des courants (...) C'était l'apocalypse (...) Quand cette énorme vague est arrivée, elle a tapé le sable un peu plus bas que normal. Ça l'a rendue beaucoup plus creuse que les autres.

Avec le clapot et le vent, je n'ai pas réussi à tenir ma ligne. Il y avait trop de pression sur mes jambes. Après un premier clapot, j'ai fait un saut de de 2-3 mètres. Au deuxième, je suis tombé et j'ai vécu l'une des expériences les plus incroyables de surfeur." Et, cela nous offre surtout des images d'une rare beauté.

Par Louis Lepron, publié le 13/12/2014

Copié

Pour vous :