Vidéo : Guillaume Meurice dénonce avec humour le coup de com' de Macron

Emmanuel Macron a organisé l'annonce de sa candidature dans un centre d'apprentissage du 93, mais il y avait des critères bien précis pour déterminer qui pouvait y assister.

Quiconque a allumé sa télé hier sur une chaîne d'info a vu la news tourner en boucle, jusqu'à la nausée : "Emmanuel Macron est candidat à l'élection présidentielle de 2017 !" Passons sur le personnage, déjà décrit de long en large ici, et intéressons nous à sa communication. Car en politique, tout est communication. Si si, tout ! Pour le prouver, le chroniqueur Guillaume Meurice est allé à la rencontre des gens présents à l'annonce du tout frais candidat. Enfin, surtout à la rencontre de ceux qui auraient aimé être présents.

Publicité

"Apparemment, les élèves n'ont pas le droit d'y assister"

Car si Emmanuel Macron a choisi de faire son annonce dans un centre d'apprentissage de Bobigny (Seine-Saint-Denis), les élèves dudit centre, eux, étaient tout sauf conviés, beaucoup on même été invités à attendre dans la rue toute la matinée. À quoi bon organiser une réunion dans un endroit si reculé si c'est juste pour y ramener ses fidèles et une meute de journalisme ? Venir dans un lycée sans autoriser les élèves à venir te voir, c'est quand même fort. Dommage, c'était l'occasion de s'afficher proche d'une jeunesse travailleuse (l'objectif de l'opération, en fait), et ça débouche sur la mise à nu d'un plan de com'. À la prochaine !

Par Théo Mercadier, publié le 17/11/2016

Pour vous :