Vidéo : pour filmer un docu animalier, rien de mieux qu’un animal-robot téléguidé

Great Big Story est allé rencontrer John Downer, réalisateur de documentaires animaliers, qui filme grâce à des caméras déguisées en animaux robotisés.

Produire du documentaire animalier rime souvent avec surpasser les limites techniques de la captation d’images. De l’aube des temps cinématographiques en milieu sauvage à la dernière merveille technologique de la BBC : Planet Earth II - qui a inventé tout un tas de caméras complètement folles pour parvenir à filmer ses séquences d’anthologie animalière -, saisir l’intimité du règne animal a demandé énormément de talent, beaucoup d’ingéniosité et toujours un soupçon de chance pour capturer l’instant idoine. Et à ce jeu-là, certains réalisateurs vont bien plus loin que d’autres.

Publicité

Dans sa dernière vidéo, parue le 2 mai, Great Big Story est allé rencontrer chez lui un réalisateur britannique, John Downer, qui a mis au point une manière toute particulière de filmer, en se basant sur des caméras incrustées dans de faux animaux robotisés, hyperréalistes et télécommandés. Des marionnettes qui lui permettent de venir carrément s’incruster dans le quotidien des singes, pingouins et autres meutes de loups pour capturer des moments impossibles à filmer autrement. Seul souci, explique le réalisateur : lorsque les fausses bestioles subissent la colère des vraies - ici un louveteau déchiqueté, là une tortue de plastique piétinée par un troupeau d’éléphants, sacrifiés sur l’autel de la séquence parfaite. Puissent-ils reposer en paix, leur meurtre sauvage n’aura pas été en vain.

Par Thibault Prévost, publié le 03/05/2017

Pour vous :