Vidéo : une fausse publicité grinçante dénonce les inégalités et le sexisme au travail

Jouant une patronne d'entreprise misogyne, Kristen Bell dénonce à coup de sarcasmes les inégalités salariales entres les hommes et les femmes.

Grimée en chef sexiste et grâce à une ironie bien dosée, l'actrice américaine Kristen Bell montre du doigt les inégalités ordinaires entre les hommes et les femmes au travail. Dans cette vidéo réalisée et publiée par le Huffington Post, elle joue le rôle d'une patronne qui nous présente les employées de son entreprise. Ses salariées ne sont que des femmes puisque, comme elle l'explique, elles lui reviennent moins cher que des hommes.

Publicité

Durant deux minutes, les avantages à employer des femmes sont énoncés : "Pourquoi délocaliser toute votre production dans des pays lointains [...] quand on a la main-d'œuvre la moins chère et la meilleure : les femmes", balance d'emblée la dirigeante de l'entreprise factice Pink Sourcing. Sont ensuite avancés plusieurs arguments, comme le fait que les femmes ne sont payées que 77 % du salaire d'un homme, qu'il n'est nul besoin de leur payer leurs heures sup', "qu'elles ne demanderont jamais d'augmentation", ou encore qu'elles ne se plaignent pas de leurs conditions de travail.

"Une main d'œuvre belle et pas chère"

Enfin, comble du sexisme ordinaire, la fausse patronne nous rappelle que les femmes emmènent toujours des gâteaux au travail et n'oublient jamais les anniversaires : "N'oubliez pas, les femmes sont très douées pour se souvenir des anniversaires. Et elles sentent bon." Puis de finir en disant que, de toute façon, le travail c'est très peu pour les femmes, qui préféreraient plutôt rester à la maison et s'occuper des enfants, pendant que leur époux "suit ses rêves".

Si cela peut prêter à sourire, il faut tâcher de ne pas oublier que c'est un paysage bien réel — et de rigueur un peu partout — que dépeignent ces quelques remarques sarcastiques (mais loin d'être anodines). À titre de rappel, une étude de l'Insee dénonçait un écart sur le revenu salarial entre les hommes et les femmes de 25 %, en 2009.

Publicité

Par Camille Deutschmann, publié le 19/09/2016

Copié

Pour vous :