À voir : Le Clitoris, le court-métrage animé qui veut sortir le clito de l’obscurité

La réalisatrice Lori Malépart-Traversy veut briser l’idée qu’en matière de sexe seule la pénétration compte et que le plaisir clitoridien est auxiliaire. Présenté dans plusieurs festivals, son court-métrage très informatif a déjà reçu plusieurs prix.

Du sexe, on ne connaît en général que ce l’on peut en voir. Entièrement dessiné à la gouache sur papier, le court-métrage Le Clitoris se concentre sur l'un des organes qui ne sont qu’en partie visibles et qui souffrent d'un manque de représentation. Encore plus mal-aimé depuis que Freud a persuadé le monde entier que la femme peut atteindre l’orgasme sans qu’il ne soit stimulé, le clitoris reste encore inconnu de nombreuses personnes. D’après un rapport remis en juin 2016 au ministère de l’Éducation nationale par le Haut conseil à l’égalité, un quart des filles de 15 ans ne savent pas qu’elles ont un clitoris, tandis que deux garçons sur trois du même âge ne savent pas à quoi il sert. Une enquête du magazine So What ?, menée avec les laboratoires Terpan en février 2017, estime que 20 % des Françaises âgées de 18 à 58 ans ne savent pas où il se situe.

Publicité

Pourtant, le clitoris est le seul organe du corps humain uniquement dédié au plaisir. Pour Elisa Brune, auteure de deux ouvrages sur le plaisir féminin, l'orgasme clitoridien devrait être le centre de toutes les attentions : "Le pénis est utilisé dans le rapport sexuel traditionnel, dans un mouvement de piston. Ça ne déclenche aucune réaction orgasmique chez la plupart des femmes."  Et quand bien même le rapport traditionnel déclencherait un orgasme, c’est en réalité la stimulation du clitoris qui en est la cause. En effet, s’il n’en a pas l’air, le clitoris mesure en moyenne 16 millimètres, est composé d’une partie interne (avec quatre racines différentes, deux bulbes et deux jambes), et est connecté à un corps qui chevauche le vagin. Des informations que cette petite vidéo, primée à plusieurs reprises, expliquera sans doute mieux que quiconque grâce à ses dessins enfantins et ses anecdotes bien choisies.

Par Chayma Mehenna, publié le 23/06/2017

Copié

Pour vous :