AccueilÉDITO

Une vidéo choc dénonce la situation des personnes transexuelles en Europe

Publié le

par Aline Cantos

34 pays européens imposent toujours aux personnes transexuelles la stérilisation, le divorce et/ou les diagnostics psychiatriques. Transgender Europe dénonce.

À travers une vidéo tournée en caméra subjective, l'organisation pour les droits des personnes trans montre toutes les galères du quotidien pour ces dernières. 34 pays européens font encore subir à leurs citoyens transexuels des traitements inhumains, à commencer par la stérilisation, la déclaration de maladie mentale ou bien le divorce forcé.

L'état civil devient pour certain un véritable obstacle à la vie normale. Discrimination, humiliations et mauvais traitements sont leur lot quotidien. La vidéo retrace le parcours d'une personne trans, à travers ses propres yeux. Les documents d'identités qui perdent en crédibilité aux yeux des autorités en raison de leur absence de ressemblance avec l'apparence physique de leurs titulaires, les séances de psy accusatrices qui terminent d'achever psychologiquement les transexuel(le)s, rien n'est épargné dans les 2 minutes 25 de cette vidéo choc.

34 pays incriminés

Le site de la campagne cite directement les pays concernés par ces manquements au respect des droits les plus primaires des personnes transexuelles. Il y en a 34 au total. Parmi eux l'Autriche, la Belgique, la Croatie, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Islande, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Norvège, la Suède, l'Espagne, la Suisse ou le Royaume-Uni.

Rares sont les pays qui sont épargnés par ces accusations dont le fondement est en grande partie le ressenti des personnes trans, dont 73% estiment qu'un meilleur accompagnement de leur transition et une meilleure prise en compte légale leur permettrait d'acquérir un confort de vie supérieur.

Le changement d'identité formel est rendu difficile pour ces personnes qui se retrouvent bien souvent impuissantes face aux situations du quotidien. Tout devient épreuve, à commencer par les actes les plus basiques et les plus nécessaires, comme l'ouverture d'un compte bancaire ou la location d'un appartement.

Sobrement intitulée "34 pays européens font de ce cauchemar une réalité", la vidéo a pour vocation la prise de conscience collective, prônant l'acceptation pure et simple des personnes trans et la facilitation des démarches de ces derniers afin d'obtenir l'état civil qui colle à leur identité, par-delà toute considération biologique.