AccueilÉDITO

Vidéo : la nouvelle pub du New York Times ne plaît pas du tout à Donald Trump

Publié le

par Cyrielle Bedu

Dimanche 26 février, le célèbre quotidien a dévoilé à la télévision sa nouvelle campagne de publicité, qui évoque les "fake news" chères au président américain.

"La vérité est dure à trouver. La vérité est dure à connaître. La vérité est plus importante maintenant que jamais auparavant." C'est par ces phrases que se termine le nouveau spot publicitaire du New York Times. À l'occasion de la retransmission de la cérémonie des Oscars le dimanche 26 février, le grand quotidien américain a diffusé cette publicité de 30 secondes à la télévision, à une heure de grande écoute. Une manière de répondre frontalement aux accusations de Donald Trump. Durant sa campagne électorale et depuis son élection à la tête des États-Unis en effet, Donald Trump s'en prend régulièrement aux médias sur Twitter, considérant que leurs informations sont fausses ("fake news").

Malgré tout, depuis que Donald Trump est président des États-Unis, le New York Times a vu son lectorat augmenter fortement. Le site du quotidien a en effet gagné plus de 300 000 abonnés, depuis fin septembre, période à laquelle la campagne présidentielle battait son plein aux États-Unis. Le nombre des abonnés de sa version papier est également en forte hausse, contrairement à ce que déclarait un Donald Trump tout juste élu en novembre dernier. D'autres médias, tels que le site américain The Atlantic – qui a connu une hausse du nombre de ses abonnés de 160 % depuis l'élection de Donald Trump –, bénéficient eux aussi de ce phénomène.

Après la diffusion du spot du New York Times (intitulé "The Truth", ou "La Vérité"), Donald Trump s'est empressé de tweeter :

"Pour la première fois, le déclinant New York Times se paie une pub (une mauvaise) pour essayer de sauver sa misérable réputation. Essayez de couvrir l'information de façon juste et équitable !"

Lundi 27 février, comme en réponse à cette polémique, l'ancien président républicain, le très conservateur George W. Bush, interrogé sur NBC News, a critiqué l'attitude de Donald Trump (sans jamais le nommer) envers les médias :

"Je considère les médias comme étant indispensables à la démocratie. Nous avons besoin de médias indépendants pour que des gens comme moi rendent des comptes. Le pouvoir peut être addictif et destructeur, et il est important que les médias appellent ceux qui abusent de leur pouvoir à rendre des comptes, que ce soit ici ou ailleurs. [...]."

Le 25 février Donald Trump a annoncé sur Twitter qu'il boycotterait le traditionnel dîner annuel des correspondants de la Maison-Blanche, prévu le 29 avril prochain. Une semaine auparavant, sur le même réseau social, il accusait cinq grands médias américains, dont le New York Times, d'être les "ennemis du peuple".

À voir aussi sur konbini :