AccueilÉDITO

En caméra cachée, l'Unicef démontre notre indifférence vis-à-vis des enfants pauvres

Publié le

par Jeanne Pouget

cap ecran

Dans le cadre de sa campagne "Pour un monde juste", le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) publie une vidéo tournée en caméra cachée qui montre la réaction des passants face à une enfant pauvre et livrée à elle-même dans la rue.

Et vous, qu'auriez-vous fait ? Cette vidéo de l'Unicef, criante de vérité, présente une jeune actrice de six ans, déguisée tour à tour en petite fille propre sur elle et en mendiante aux allures de réfugiée. Et selon la tenue portée par la fillette, l'attitude des gens à son égard change radicalement.

Si elle crée le malaise chez le spectateur, cette vidéo choc, tournée dans les rues de Tbilissi (Géorgie), n'en est pas moins représentative d'une réaction malheureusement trop banale face à la pauvreté : quand la petite Anano est bien peignée et porte un joli manteau, les passants s'arrêtent, s'attendrissent, l’interrogent. Bref, il sont solidaires. Quand son apparence est négligée et son accoutrement débraillé, il serrent leurs sacs contre eux et considèrent sa présence gênante, voire réclament son départ.

167 millions d'enfants pauvres d'ici 2030

Cette campagne de l'Unicef cherche à éveiller les consciences sur notre regard et notre réaction face à la pauvreté. L'organisme vient en effet de publier, le 28 juin, son rapport sur la "Situation des enfants dans le monde en 2016", et ses prévisions sont alarmantes : d'ici 2030, "69 millions d’enfants de moins de 5 ans mourront principalement de causes évitables, 167 millions d’enfants vivront dans la pauvreté et 750 millions de femmes seront mariées pendant leur enfance."

Afin de nous faire devenir les acteurs d'un monde plus juste et plus solidaire, cette campagne nous pousse dans nos retranchements, en nous confrontant à nous-mêmes, à notre peur de la différence et à nos préjugés.

À lire -> L’Unicef alerte sur les inégalités grandissantes entre les enfants en France

À voir aussi sur konbini :