AccueilÉDITO

Vidéo : aux origines du Dancing Baby, père de tous les mèmes

Publié le

par Thibault Prévost

Des siècles avant Pepe the Frog, les animateurs Michael Girard et Robert Lurye enfantaient un bébé dansant en trois dimensions qui allait changer Internet.

C'était l'année 1996. A cette époque dénuée de plateformes de vidéos, de réseaux sociaux et d'usines à gifs, la seule manière de procrastiner efficacement entre collègues consistait à s'envoyer des images, parfois animées, parfois non, tout dépendait des capacités de l'ordinateur, via des "chaînes de mails", balancées en rafales indifférenciées à des centaines de destinataires. Un processus douloureusement long – sans même compter le temps passé à chercher une image drôle dans un Internet à la fois microscopique et excessivement lent – qui parvenait quand même à offrir, de temps à autre, un éclat de rire dans une journée monotone faite de fichiers Excel et de blagues lourdingues.

En 2017, plus grand-chose ne subsiste de ces pratiques médiévales, mais une image au moins a trouvé sa place au panthéon : celle d'un bébé en couche-culotte, rendu dans une texture 3D bon marché, effectuant une étrange série de mouvements de danse évoquant à la fois l'ébriété sévère et le chamanisme maya. Créé en 1996, donc, par les animateurs Michael Girard et Robert Lurye pour présenter un nouveau logiciel d'animation, Character Studio, le fichier "cha-cha" atterrit sur les serveurs de LucasArts, est transformé en gif par un illustre inconnu appelé Ron Lussier et envoyé, à la ronde, dans des millions de chaînes de mails, sous le nom de "Dancing Baby", accompagné de la bande-son "Hooked on a Feeling" du groupe suédois Blue Swede. La vidéo virale était née, et Great Big Story a retracé sa fulgurante évolution.

Une vedette du Web… et de la télé

Entre 1996 et 1998, nous apprend la base de données Know Your Meme, le bébé sera rebaptisé et modifié pour apparaître dans toutes sortes de situations et sous différents noms, il sera par exemple mis sur YouTube en tant qu'"Oogachaka Baby". En 1998, il fera son apparition dans la série Ally McBeal (les plus vieux s'en souviendront) en tant qu'hallucination avant de s'incruster dans Les Simpson en l'an de grâce 2000. Le merchandising fonctionnera à plein dès 1998, la tronche démoniaque du bébé recouvrant T-shirts, mugs et autres saloperies consuméristes. Plus de dix ans après son apparition, le Dancing Baby a toujours les honneurs de quelques sites hommage et continue d'être repris, de temps à autre, tant par des connaisseurs que par des newbies, signe s'il en fallait un que sur le Web plus qu'ailleurs, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Surtout l'improbable.

À voir aussi sur konbini :