AccueilÉDITO

Le Vatican lance une appli pour faire matcher les fidèles avec l'église la plus proche

Publié le

par Thibault Prévost

Lancée par un archevêque écossais et rapidement surnommée "Sindr", l'appli géolocalisée permettra dès 2017 de trouver rapidement un lieu de culte.

Apparemment, le catholique pratiquant moyen est parfois pris, entre deux correspondances de RER ou deux réunions, d'une irrépressible envie de confesse. Désorienté et paniqué sans la silhouette rassurante d'un clocher dans son champ de vision immédiat, celui-ci sombre alors dans la dépression, l'apostasie, l'excommunication et l'inévitable damnation qui s'ensuit. Pour éviter qu'un tel fléau ne décime notre prometteuse jeunesse, portée par un regain de foi depuis dix ans, Leo Cushley, archevêque d'Édimbourg, a eu une épiphanie : The Catholic App, l'appli pour trouver rapidement l'église la plus proche, était née. Hosanna au plus haut des cieux !

N'en déplaise aux mécréants du Telegraph qui l'ont rapidement renommée "Sindr" – contraction de "sin" (péché) et "Tinder" (coït sans lendemain) –, l'application sera disponible en janvier 2017 et vient d'être officiellement présentée en terre sainte du Vatican, rapporte Time Magazine. Une inspiration qu'on imagine divine, mais pas seulement : selon l'archevêque Cushley, l'idée aurait été inspirée par "le Saint Père lui-même", l'Argentin Jorge Mario Bergoglio, plus connu sous le nom pontifical de François. Développée par l'entreprise Musemantik, The Catholic App fait donc pleinement entrer la fidélisation de la clientèle, l'une des plus anciennes traditions de l'Église catholique, dans l'ère de la géolocalisation et des données personnelles. Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font.

À voir aussi sur konbini :