Un militant de la Manif pour Tous vandalise des affiches de prévention pour les gays

Un militant de la Manif pour Tous a vandalisé des affiches de prévention pour les gays, pour ensuite s'en vanter sur Twitter.

Très honnêtement, quand j'ai vu l'une de ces affiches hautes de deux mètres qui disent "Avec un ami, avec un amant, avec un inconnu. Sexe entre hommes : trouvez vos protections", je n'ai pas pu m'empêcher d'exploser de rire en pensant à la tête qu'un petit militant de la Manif pour Tous ferait en voyant le truc.

Eh bien ça n'a pas raté. La sphère homophobe s'est rapidement emparée du problème pour lui appliquer une solution des plus radicales et des plus efficaces : tartiner les affiches de peinture blanche. Mes pauvres amis, il va vous en falloir des pots de peinture pour cacher à nos yeux sensibles cette campagne nationale. On rappellera quand même que le but de l'opération de l'organisme Santé publique France est de sensibiliser les personnes homosexuelles aux moyens de protection qui s'offrent à elles. Bref, en bon français, c'est ce qu'on appelle une campagne de santé publique, d'ailleurs chapeautée par le ministère de la Santé.

Publicité

On remercie donc ce cher Louis de participer à l'intérêt général avec autant d'ardeur et d'engouement, sur son temps libre. On le remercie aussi pour la bonne barre de rire provoquée à la lecture de son tweet. En revanche, on trouve un peu limite le fait d'utiliser, une fois de plus, les enfants comme source de légitimation de son action homophobe : "à deux pas d'une école primaire", horreur ! Soit dit en passant, pas sûr que vandaliser un Abribus soit l'idéal au niveau transmission de valeurs aux générations futures. Mais bon, si c'est pour la bonne cause ...

Publicité

On ne pouvait pas finir cette news sans s'arrêter sur la réaction de Christine Boutin, toujours dans les bons coups, qui a eu l'air de kiffer l'initiative de Louis : "Merci mais quelle honte !". On n'est pas sûrs à 100 %, mais "condamnation pour soutien ouvert à un acte de vandalisme", ça doit bien exister quelque part dans le Code civil, non ? Elle n'aura qu'à rajouter ça à l'amende de 5 000 euros qu'elle s'est prise en janvier 2016 pour avoir déclaré que "l'homosexualité est une abomination". Christine, si tu nous lis, ne change pas !

À lire -> Oui, la Manif pour Tous est homophobe

Par Théo Mercadier, publié le 18/11/2016

Pour vous :