AccueilÉDITO

Valeurs actuelles, les bien-pensants et Valls : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Publié le

par Astrid Van Laer

Mercredi 17 janvier, l’hebdomadaire Valeurs actuelles a dévoilé sa nouvelle une. Intitulée "Le tribunal des bien-pensants", elle n’a pas manqué de faire réagir les internautes, surtout quand Manuel Valls s’en est mêlé.

La une de Valeurs Actuelles de cette semaine, dévoilée ce mercredi 17 janvier et titrée "LE TRIBUNAL DES BIEN-PENSANTS", fustige ceux qui censureraient leur liberté d’expression, mentionnant leur incapacité à critiquer pêle-mêle Laurent Joffrin, la théorie du genre, Marlène Schiappa, les islamogauchistes - et bien d’autres.

Valls trollé par Valeurs Actuelles

L’ancien Premier ministre Manuel Valls avait "aimé" la publication de l’hebdomadaire sur Twitter. On ne sait pas si cela était fait sciemment ou malencontreusement mais il n’en reste pas moins qu’il faut admettre que le journal a magnifiquement trollé l’ex-chef du gouvernement en prenant une capture d’écran du like supprimé accompagné de la légende "Trop tard !" et d’une proposition d’abonnement au journal :

Fausse une

Et le César de la meilleure parodie est attribué à :

Dans la série "On ne peut plus rien dire"

Et eux alors ?

Bonus

À lire -> Valeurs actuelles : un cadre du magazine aurait détourné plusieurs millions d’euros

À voir aussi sur konbini :