Un vaccin antitabac pourrait bientôt être mis au point

Depuis dix ans, les chercheurs travaillent sur un vaccin pour lutter contre la dépendance à la nicotine. Un test récent s’est montré efficace sur des souris.

cigarette-las-vegas-parano

Selon Sciences et avenir, une solution pourrait bientôt être mise au point pour lutter contre le fléau que constitue le tabac. Il s’agirait d’un vaccin développé par des chercheurs américains spécialisés en immunologie dont les résultats ont été publiés dans la revue Journal of Medicinal Chemistry en février 2016. Leur idée : diminuer les effets de la nicotine sur le cerveau en neutralisant la dopamine, ce neurotransmetteur impliqué dans la sensation de plaisir et responsable de l’addiction.

Publicité

Stopper la dépendance

Le vaccin thérapeutique agirait de façon à neutraliser la nicotine dans le sang avant qu’elle n’arrive au cerveau et se fixe sur les neurones. Comme l’explique l’article de Sciences et avenir :

"Les chercheurs associent à la nicotine une fraction inactive de virus pour provoquer la production d’anticorps antinicotiniques. Ces derniers se fixent à la substance addictive, ce qui l'empêche de s'ancrer sur les récepteurs des neurones. Ainsi, fumer ne procure plus de plaisir, et à haute dose, plus de dépendance."

Ce vaccin pourrait aider les fumeurs à arrêter ou éviter les rechutes. Et les premiers tests réalisés sur les souris sont encourageants : le produit mettrait seulement dix minutes à faire effet après injection et serait durable dans le temps. Il s’agit désormais de trouver la bonne formule pour développer et tester cliniquement ce vaccin pour les humains, ce qui devrait prendre plusieurs années. Ne crions donc pas victoire trop tôt, le tabac semble avoir encore de beaux jours devant lui.

Publicité

Lire aussi : La kétamine pourrait bientôt être utilisée pour traiter la dépression.

Par Jeanne Pouget, publié le 16/03/2016

Pour vous :