AccueilÉDITO

Être sur Tinder ne serait pas bon pour la confiance en soi

Publié le

par Juliette Geenens

L'appli de rencontre à 50 millions d'utilisateurs ne serait pas bénéfique pour votre estime de soi.

Tinder, c'est pas bon pour le moral. (© Nathan Rupert/ CC/ Flickr)

Tinder serait-il le reflet du manque de confiance en soi ? C'est ce qu'affirme une étude américaine, présentée à la convention annuelle de la Société américaine de psychologie, le 4 août dernier. Réalisée par l'université de North Texas, elle démontre que les utilisateurs de Tinder auraient une estime d'eux-même beaucoup moins développée que ceux qui n'utilisent pas l'application.

D'après les chercheurs, l'appli de rencontre a un impact psychologique très négatif sur les personnes inscrites. Pour mener à bien l'enquête, 1 300 sondés ont dû répondre à une série de questions sur l'image qu'ils se portaient, souligne le Time, l'ultime question étant "utilisez-vous Tinder ?".

L'étude révèle que les utilisateurs, qu'ils soient hommes ou femmes, assument moins leur corps, leur look et leur physique. Pire, ils se considèrent plus facilement comme des objets sexuels, se comparent constamment aux autres et sont obsédés par l'image qu'ils renvoient aux autres.

Des garçons qui veulent être rassurés

Si tous les genres sont concernés par ces problèmes de confiance en soi, il semblerait que les hommes interrogés soient encore plus mal lotis que les femmes.

Pour le Time, la raison serait d'abord numérique, plus d'hommes étant inscrits sur Tinder. Ensuite, ils sont plus enclins à swiper à droite (c'est-à-dire à valider des profils proposés) que le sexe opposé, favorisant leur chance d'être rejetés par les femmes, en minorité sur l'appli.

Dans le compte-rendu, on peut lire :

"La honte et la douleur que connaissent les hommes, suite à une expérience de rejet et d'ignorance sont des sujets récurrents dans les discussions sur les réseaux sociaux, comme Reddit par exemple.

Même pour les hommes avec une estime de soi élevée, le système de Tinder ne joue pas en faveur des gens et peut entraîner une baisse de la confiance en soi, à force d'utilisation répétitive."

Pour les psychologues ayant participé à l'enquête, s'inscrire sur ses plateformes de rencontre ne vous permettra pas de vous rassurer sur votre physique, votre personnalité et vous-même. En discuter avec vos amis proches serait une bien meilleure idée.

À voir aussi sur konbini :