AccueilÉDITO

Aux JO, Usain Bolt entre dans la légende

Publié le

par Juliette Geenens

Le sprinter jamaïcain est définitivement devenu une légende, cette nuit du 14 au 15 août, aux Jeux Olympiques de Rio 2016. 

Usain Bolt vient d'écrire une nouvelle page de l'Histoire des JO, en remportant, pour la troisième fois consécutive, la médaille d'or olympique au 100 mètres. Comment l'homme le plus rapide du monde a-t-il époustouflé le monde entier, en seulement neuf secondes et 81 centièmes ?

Usain Bolt, petit cachotier

La veille de la course, les concurrents de Bolt son confiants. Comme le souligne Le Nouvel Obs, le sportif jamaïcain s'est montré discret presque tout l'été, en ne courant que deux 100 mètres cette saison. Certains le disent blessé et fatigué, ce qui motive le reste des compétiteurs, prêt à en découdre.

Mais leur espoir est de courte durée puisque c'est un Usain Bolt souriant et enthousiaste qui foule le stade brésilien de João-Havelange. Il coiffe au poteau tous ses adversaires, dont l'Américain Justin Gatlin (en seconde position avec 9 secondes 89), et le Canadien Andre de Grasse (sur la dernière marche du podium, pour ses 9 secondes 91).

Un triplé-triplé

Usain Bolt, hier soir, a réalisé un record historique, qu'on appelle "le triplé-triplé". Sur les trois dernières éditions des Jeux Olympiques, le sprinteur jamaïcain a atteint la première place, une performance inédite dans l'histoire des jeux. Il fait mieux que Carl Lewis, athlète américain, connu pour son doublé olympique sur la distance reine des jeux. À 29 ans, Usain Bolt accrochera, dans son salon, une septième médaille d'or gagnée aux JO.

Le meilleur sprinter du monde

Si son triplé relève bien d'un record historique, Usain Bolt s'est déjà montré bien plus rapide à l'épreuve du 100 mètres, dans la passé. Hier soir, à Rio de Janeiro, il a parcouru 100 mètres en 9 secondes et 81 centième.

C'est moins bien que ses chronos lors des jeux de Pékin, en 2008 (9 secondes 69) et à Londres en 2012, (9 secondes 63). Selon Eurosport, il s'agit de son score le plus lent de toute sa carrière, pour autant, il reste l'homme le plus rapide da la planète, et le meilleur sprinter de tous les temps.

La foudre fait son show

Usain Bolt a surpris tout le monde, hier soir. Son départ est un peu faible en comparaison à celui de Justin Gatlin, mais il se rattrape sans peine et passe la ligne d'arrivée, le sourire aux lèvres et presque sans effort.

Et même après neuf secondes de grand spectacle, celui qu'on surnomme la Foudre continue son show, pour le plus grand plaisir de son public : selfie avec les gagnantes de l'heptathlon, bain de foule avec ses supporters jamaïcain, et bien entendu sa pose mythique et héroïque, un portrait que l'on retrouvera dans les livres d'histoires.

À voir aussi sur konbini :