AccueilÉDITO

Une seule fausse note pour Fenty Beauty, la ligne de maquillage louée pour sa grande diversité

Publié le

par Mélissa Perraudeau

@https://www.instagram.com/p/BY9PocNlkFm/?taken-by=fentybeauty

La ligne de maquillage de Rihanna, Fenty Beauty, est louée pour son accent mis sur la diversité et l’inclusion. Le choix des ambassadrices françaises a toutefois causé une certaine indignation sur Twitter.

Il y a deux semaines, Rihanna dévoilait la première campagne vidéo de sa nouvelle ligne de cosmétiques, Fenty Beauty. On y découvrait une marque de maquillage véritablement pensée pour toutes les carnations, proposant une large gamme de fonds de teint enfin adaptée à toutes les peaux mates, foncées et noires, les grandes oubliées de l’industrie cosmétique. Quarante tons sont en effet proposés (ainsi qu’une dizaine de highlighters), des plus blancs aux plus noirs, et la vidéo de promotion se montrait en accord avec cet engagement en faisant preuve d’une véritable diversité.

Vendue exclusivement par Sephora et sur le site de la marque depuis le 8 septembre, Fenty Beauty a tout de suite rencontré un vif succès, plusieurs magasins étant déjà en rupture de stock pour les teintes les plus foncées.

Une véritable révolution

Le nombre de teintes et la diversité effective de la ligne ont ainsi été unanimement salués, sur les réseaux sociaux comme sur le site français de Sephora. Les clientes ayant donné leur avis louent les nuances de teintes proposées, certaines expliquant avoir trouvé le fond de teint leur correspondant parfaitement pour la première fois : "C’est un fond de teint juste incroyable, la conseillère a trouvé ma teinte directement et elle me correspond parfaitement", "Aucune démarcation orange ou trop foncée par rapport à ma carnation au niveau des yeux […] la teinte que l’on m’a conseillée est donc parfaitement la même que ma peau et c’est la première fois. Ce qui permet d’avoir un rendu naturel !", "Une diversité de teintes qui permet de trouver son bonheur, même lorsque l’on a la peau très claire ou foncée, c’est rare !".

Pour la youtubeuse irlandaise Deborah Adesina, "Rihanna a complètement changé les règles du maquillage. […] Elle a changé l’histoire". Et pour cause : la jeune femme noire a trouvé deux teintes de fond de teint lui correspondant chez Fenty Beauty. "Ça ne m’était jamais arrivé avant", explique-t-elle. La différence réside à son sens dans la considération accordée par la marque aux personnes non blanches : "D’autres marques ont plus de 40 teintes, mais elles ne les commercialisent pas pour les personnes à la peau sombre. C’est toujours commercialisé pour les personnes blanches." Le succès de la marque encourage cependant les autres grands noms de l’industrie à proposer du maquillage adapté aux peaux mates à noires, de Kylie Cosmetics à Marc Jacobs, montrant un avant et un après Fenty Beauty (même si les marques MAC et Bobbi Brown s'étaient déjà lancées dans ce marché).

Des personnes albinos ont également salué le choix de carnations leur permettant de maquiller leurs peaux très blanches. Comme le site Popsugar le rapporte, l’Américaine Krystal Robertson a notamment expliqué ses difficultés à trouver des produits adaptés : "Je suis albinos, je n’ai pas de pigment donc c’est difficile de trouver la bonne correspondance… on finit toujours orange." La Britannique Frey Prevett a fait le même constat qu’elle, déclarant que Fenty Beauty "est le tout premier fond de teint [qu'elle a] eu qui correspond à la couleur de [son] cou". Krystal Robertson a également tenu à saluer la grande inclusion de la ligne, et l’unité et la solidarité qu’elle encourage :

"Cela vaut tout l’or du monde, qu’elle ait non seulement fait des teintes diverses pour toutes les femmes de couleur mais aussi qu’elle nous ait toutes rassemblées. Quand j’étais à Sephora toutes les femmes faisaient leurs essais et se complimentaient les unes les autres — toutes les teintes de peau — et se conseillaient entre elles."

Le choix des ambassadrices françaises dénoncé

Cependant, en France, cet engagement a été relativisé. De nombreuses internautes ont dénoncé le choix des ambassadrices françaises, les youtubeuses Sandrea et Sananas, comme un nouvel exemple scandaleux de whitewashing.

La polémique s’est calmée après le 13 septembre, lorsque Sephora a expliqué à la youtubeuse Black Beauty Bag que c’était Fenty Beauty qui avait voulu que ses ambassadrices françaises soient avant tout les youtubeuses beauté les plus influentes du pays. La marque s’attendait-elle à plus de diversité parmi les youtubeuses françaises ?

À voir aussi sur konbini :