(c) Change.org

Les Bretons se mobilisent pour qu'un emoji beurre tartine nos smartphones

Une action sans commune mesure avec la récente pétition pour l’émoji camembert.

© Change.org

Le 17 juillet dernier, à l’occasion de l'#EmojiDay, une pétition réclamant un émoji beurre a été lancée. Derrière l’initiative, la Laiterie Le Gall, établissement quimpérois, installé depuis 1923 et fort de 50 salariés.

Publicité

Le manifeste est clair et sans appel :

Le beurre, c’est la vie ! Comment pourrait-on vivre sans beurre dans la cuisine, sur nos tartines, dans nos gâteaux ? Le beurre existe depuis plus de 5 000 ans. Il est temps de mettre du beurre dans nos émojis. Nous soutenons la candidature de l’émoji beurre auprès d’Unicode pour en garantir une juste représentation dans les nouvelles formes de conversations numériques. ❤Amoureux du beurre, unissons-nous. #emoji #beurre

Si la Laiterie Le Gall est bien à l’origine de la pétition, le dossier émoji beurre (PDF de 13 pages), en revanche, a été déposé auprès de l’Unicode (l’instance chargée, entre mille autres choses, de valider les nouveaux émojis) en mars dernier par Lisa-Maria Neudert et Jennifer 8. Lee.

Publicité

La première est doctorante et originaire de Bavière, région "connue mondialement pour son industrie laitière, ses plats riches en beurre et ses pâtisseries". La seconde est journaliste, ancienne intolérante au lactose et fondatrice d’Emojination, une organisation qui veut "rendre l’approbation des émojis plus inclusive et représentative". Emojination se targue d’avoir aidé à faire passer, par exemple, l’émoji hijab 🧕et l’émoji dumpling 🥟.

Le beurre n’est cependant pas le seul produit laitier faire l’objet d’une pétition. Au début du mois du juillet, la fromagerie Gillot lançait une pétition pour promouvoir l’émoji camembert (à ce jour, moins de 2 000 signatures). Mais les deux actions sont sans commune mesure : à la différence de l’émoji beurre, aucun dossier camembert n’a été déposé auprès de l’Unicode. Beurre et camembert ne sont donc pas en compétition frontale, ouf !

L’Unicode rendra un premier verdict informel en septembre. Nous ne saurons qu’en début d’année prochaine si l’émoji beurre rejoindra, en 2019, le rang des nouveaux venus.

Publicité

Par Pierre Schneidermann, publié le 20/07/2018

Pour vous :