AccueilÉDITO

Une ancienne résistante contraint des militants FN à quitter une cérémonie d’hommage aux déportés

Publié le

par Cyrielle Bedu

Christiane Cabalé a été déportée pendant la Seconde Guerre mondiale. Dimanche 30 avril, à l’occasion d’un hommage rendu aux déportés de Saint-Nazaire, elle a dénoncé la présence de militants Front national venus à la cérémonie. 

"Je suis profondément troublée de voir que des gens du Front national se permettent de venir à cette cérémonie. Pour moi, c’est une insulte. Tous mes amis qui sont morts [dans les] camps… On ne peut pas supporter ça. Si vous êtes encore là, vous n’avez pas votre place, et je vous demande de vous en aller. Honte à vous !"

C’est par ces mots que Christiane Cabalé, 93 ans, ancienne résistante et déportée au camp de Ravensbrück a poussé deux militants Front national, parmi lesquels le conseiller municipal FN de Saint-Nazaire Gauthier Bouchet, à quitter la cérémonie d’hommage aux déportés, organisée par la ville dimanche 30 avril.

Selon FranceInfo, les deux militants avaient dans un premier temps pu participer à l’hommage organisé plus tôt devant le monument commémoratif aux martyrs de la Résistance de Saint-Nazaire, ce qui avait déjà créé quelques tensions. Mais quand les partisans FN se sont par la suite rendus au pot organisé à la mairie en présence des enfants de déportés, des résistants et des membres d’associations dédiées à la mémoire et à l’histoire de la déportation, Christiane Cabalé ne l’aurait pas supporté et leur aurait demandé de partir.

Après avoir quitté la salle, le conseiller municipal FN Gauthier Bouchet a tweeté qu’il n’était parti que "pour ne pas faire de peine à une déportée". Avant d’avertir : "je reviendrai".

À voir aussi sur konbini :