Un dernier orque naît en captivité à SeaWorld au Texas

Le dernier descendant d'une tradition désormais interdite : le dressage des orques.

Après l'interdiction de l'élevage d'orques en captivité en Californie, on a appris la naissance du dernier orque à connaître ces conditions à SeaWorld au Texas. D'après BBC News, le bébé orque né au SeaWorld de San Antonio est en bonne santé. Takara, sa mère était déjà enceinte lorsque Sea World a décidé d'arrêter le dressage des orques.

Publicité

Le documentaire Blackfish, sorti en 2013 a sensibilisé le grand public à la question du bien-être des orques. Tilikum, une orque tueuse, à Orlando, personnage principal du documentaire, que l'on soupçonnait d'avoir tué de nombreuses personnes, est quant à elle décédée au début de l'année.

Chris Dold, directeur du département de zoologie de SeaWorld, a déclaré à l'Associated Press qu'il était encore nécessaire de déterminer le sexe du nouveau-né. Ce sera la cinquième et la dernière progéniture mise au monde au Sea World par Takara. Une nouvelle qui réjouira les défenseurs des animaux.

Publicité

À lire -> Pourquoi la mort de Tilikum, "l'orque tueuse" de Sea World, doit marquer la fin des attractions marines

Traduit par Dario

Par Kate Lismore, publié le 24/04/2017