Uber, appli la plus téléchargée au lendemain de la grève des taxis

Les taxis ont été écoutés par le gouvernement suite à leur grève, qui a cependant entraîné un contrecoup : faire un sacré coup de pub à Uber.

Suite à la grève des taxis du 25 juin contre les voitures de transport avec chauffeur (VTC), le gouvernement a interdit le service UberPop. Aussi, les responsables de l'application ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour travail illégal et à cause de soupçons portés au sujet de la conservation des données des clients. Mais paradoxalement, Uber est aussi parvenu à tirer profit de sa malencontreuse situation. C'est que, comme le rapporte Fortune, ensuite relayé par Slate, l'application n'a jamais autant été téléchargée qu'à la suite de ces protestations.

Le jour de la grève, Uber devenait déjà la deuxième application la plus téléchargée sur Iphone en France, atteignant au passage son record en termes de downloads. Comment l'expliquer ? Tout d'abord, une partie des personnes souhaitant prendre un taxi le 25 juin s'est retranchée sur le service de transport proposé par Uber. Ensuite, la grève a permis à la start-up d'occuper le devant de la scène médiatique... et lui a donc servi de publicité malgré elle. Le lendemain, l'application s'est placée numéro un en termes de téléchargements sur l'Apple Store.

Publicité

graphique2

Fortune a publié ce graphique représentant l’évolution du nombre de téléchargements de l’application Uber en France, qui n'a fait qu'augmenter. Il a été réalisé grâce aux données récoltées par le site d’analyse App Annie – lequel est spécialisé en applications mobiles

Un contrecoup inévitable ?

Ce cas de figure n'est pas sans rappeler l'augmentation de 850% d'inscriptions à Uber suite à une vague de protestations de la part des taxis à travers l'Europe en juin 2014, comme l'a rappellé le site Venture Beat.

Cependant, les scores records atteints par l'application n'ont été qu'éphémères. Ce mercredi 3 juillet, Uber est redescendu à la 26e place des applis gratuites les plus téléchargées sur l'Apple Store français, comme le rapporte Slate.

Publicité

Malgré les controverses qu'elle suscite, l'application Uber semble néanmoins bien déterminée à s'implanter durablement dans nos sociétés, quitte à prendre de grands risques – et pas seulement légaux. D'ailleurs, à terme, l'application pourrait même parvenir à contourner les problèmes qu'elle rencontre sur le plan juridique grâce aux voitures sans chauffeurs, sur lesquelles elle mise fortement.

Par , publié le 01/07/2015

Copié

Pour vous :