AccueilÉDITO

Tyler, The Creator redonne le sourire aux défilés de mode

Publié le

par Naomi Clément

Samedi 11 juin, les vêtements arc-en-ciel de Golf Wang ont défilé sous le soleil de Los Angeles. Une première réussie pour l'innarêtable rappeur.

Le rappeur Tyler, The Creator (© <a href="https://twitter.com/FACTmag/status/742084242385993729" target="_blank">Twitter / FactMagazine</a>)

Outre son rap d'outre-tombe et son attitude punk, Tyler, The Creator est aussi apprécié pour son sens du style, qu'il ne cesse de développer à travers sa marque Golf Wang, lancée en 2011. Depuis ses débuts musicaux en 2010, le leader d'Odd Future a inspiré une armada de gamins équipés de l'éternelle panoplie "Vans, chaussettes hautes, T-shirt coloré et casquette Supreme". Pour certains, c'est d'ailleurs au rappeur que l'on doit la consécration de la marque new-yorkaise, désormais arborée par tous les cool kids du monde.

Samedi 11 juin, Tyler, The Creator a un peu plus assis son statut de gourou du style en organisant son tout premier défilé de mode, dans le cadre du Made Los Angeles – un genre de première Fashion Week californienne, pour laquelle ont également défilé Moschino et Hood By Air.

Désireux de montrer aux pontes de la mode "un monde différent", comme il l'expliquait à Vogue en avril, l'artiste a offert un show coloré et joyeux, incarné par une dizaine de jeunes adultes issus de toutes origines et de tous horizons, tantôt nantis de mini-moto, tantôt équipés de skateboard.

Le premier défilé de Golf Wang s'est tenu le 11 juin à Los Angeles (à partir de 21'35)

"Je n'étais pas le gosse le plus masculin"

Avec sa scène fleurie, sa collection bigarrée et sa horde de kids aux visages souriants (loin des minois tristes et figés que l'on a l'habitude de voir sur les podiums), Tyler offre un certain renouveau dans l'univers ultra codé, parfois lugubre, des défilés de mode.

Après vingt minutes de parade décomplexée et un mini-concert en chemise scintillante, le rappeur s'est fendu d'un discours où il a expliqué, entre autres, que si son goût prononcé pour les couleurs n'est pas nouveau, il n'a pas toujours été apprécié par son entourage :

"En grandissant, je n'étais pas le gosse le plus masculin. Je ne faisais pas de sport, j'aimais le rose et toutes ces merdes... Ce n'était pas cool. Mais heureusement, j'étais entouré de gens qui ont cru en moi et ne m'ont pas jugé, dont vous bandes d'enfoirés, qui me permettent aujourd'hui de continuer à faire tout ça. [...]

Je fais partie de ces niggas qui se souviennent toujours de ce qu'on leur dit. Et je me souviens d'un de ces vieux mecs qui bossait dans le magasin où j'avais l'habitude de traîner plus jeune. J'avais ce putain d'incroyable sweat à capuche rose, et ce short bleu. Je suis rentré dans la boutique, et ce nigga a parlé à ces potes en mode : 'Vous voyez ce petit avec tout son rose là ? Ça, c'est pas ça un homme. Les vrais hommes ne portent que du noir. [...]'"

Avant d'expliquer, devant un Kanye West admiratif, l'arrivée de son nouveau projet :

"Vous savez que j'ai fait des collab' avec Vans. Mais j'ai réalisé que les Noirs ne possédaient rien, donc j'ai dit merde aux royalties, et décidé de lancer mon propre truc. J'ai créé ma propre marque de chaussures. Ça s'appelle Golf le fleur, c'est français et ça signifie flower boy."

Le règne de Tyler, The Creator ne fait visiblement que commencer.

La nouvelle collection de Golf Wang est disponible en pré-commande sur Golfwang.com. Quant à la marque Golf le fleur, elle devrait être lancée à l'automne 2016.

À voir aussi sur konbini :