AccueilÉDITO

La twittosphère prend la défense d'une gymnaste mexicaine victime de body shaming

Publié le

par Arthur Cios

Alexa Moreno, 22 ans, est l'une des rares représentantes du Mexique en gymnastique mais les discussions sur les réseaux sociaux se concentraient plutôt sur son poids que sur ses performances.

Après les frasques franchement racistes de France Télévisions et le traitement médiatique sexiste concernant plusieurs médaillées olympiques, voilà que plusieurs personnes ont commencé à "plaisanter" et à insulter une gymnaste au sujet de son poids, ce que Twitter n'a pas laissé passer.

Alexa Moreno, l'une des rares représentantes du Mexique en gymnastique n'a que 22 ans et participait à ses premiers Jeux olympiques dans différentes catégories, en barres asymétriques, en poutre et au sol (sans se qualifier malheureusement). Dans le même laps de temps, la jeune femme a subi un body shaming assez violent.

"Alexa Moreno, autre exemple d'une pseudo 'athlète' envoyée par la CONADE [commission nationale du Mexique pour le sport, ndlr] pour remplir les quotas."

"Les Simpson l'ont fait de nouveau, ils ont prédit le surpoids d'Alexa Moreno."

"Alexa Moreno a le corps de deux gymnastes en un, un régime avant d'aller aux Jeux olympiques aurait été bienvenu."

De la mauvaise foi et du mauvais goût que la twittosphère ne pouvait tolérer. De nombreux médias, de BuzzFeed à Mashable en passant par le Huffington Post, ont souligné le nombre conséquent de messages positifs qui ont suivi ces attaques néfastes.

"Les gens body-shament la gymnaste olympique mexicaine Alexa Moreno, mais ils ne peuvent même pas faire un salto sur une poutre ou attraper la télécommande de la télé."

"À ceux qui body-shament #AlexaMoreno depuis leur canapé chez eux, elle a accompli bien plus à 22 ans que vous ferez probablement dans votre vie entière."

"#AlexaMoreno, merci de donner de l'espoir à beaucoup de jeunes Mexicaines. Tu gères... #rio2016"

"Tu es talentueuse, magnifique et j'aimerais avoir des jambes aussi fortes ! Tu as un grand avenir devant toi #AlexaMoreno"

Déjà que les femmes manquent sévèrement de visibilité dans le sport, les rares fois où on leur accorde un minimum de couverture médiatique ces sportives subissent encore et toujours le sexisme latent.

À voir aussi sur konbini :