Pour Donald Trump, le porno est un problème de santé publique. (©Gage Skidmore/ CC/ Flickr)

Twitter est convaincu que Trump a pris de la coke avant le débat face à Clinton

Lors de son débat avec Hillary Clinton le 26 septembre, le candidat républicain a beaucoup trop reniflé au goût de certains internautes et les spéculations vont bon train.

Le 26 septembre a eu lieu le premier débat télévisé entre les deux principaux candidats à l'élection présidentielle américaine. Lors de cet échange historique, Hilary Clinton et Donald Trump se sont attaqués à tour de rôle, dans un enchaînement embarrassant de coups bas préméditées et de punchlines de mauvais goût.

Mais, par-dessus tout, ce sont les reniflements incessants de Donald Trump qui ont retenu l’attention des réseaux sociaux. Le candidat républicain est-il malade ? A-t-il pris de la cocaïne ? Les deux ? Le montage vidéo ci-dessous pose la question.

Publicité

Les internautes ont tout d’abord privilégié la piste d’un rhume, ce qui serait cocasse alors que le candidat n’a de cesse de faire des insinuations sur la santé de son adversaire, notamment depuis qu'elle a révélé avoir souffert ces derniers mois des conséquences d'une pneumonie. Cependant, après 30 minutes de débat, la théorie de la drogue a finalement pris le dessus.

"Siri, est-ce que Donald Trump a pris de la cocaïne ? #soiréedébat"

Publicité

Publicité

Il faut dire que l’argument de la consommation quasi systématique de cocaïne dans le monde du business et de la télé joue en défaveur du magnat de l’immobilier.

"Ce n'est pas juste de se moquer de Trump parce qu'il prend de la cocaïne. Il est une grosse star de la télé et un New Yorkais. C'est quasiment obligatoire."

Publicité

Twitter est maintenant rempli des commentaires d’utilisateurs qui spéculent sur le sujet. Cela expliquerait son endurance et sa peau orange, accuse l’un d’entre eux. Un compte nommé "Trump Sniff" a même été créé. L’ancien candidat démocrate à la présidentielle, et ex-gouverneur du Vermont, Howard Dean s'est également fendu d’un tweet interrogateur :

"Vous avez remarqué que Trump n’arrête pas de renifler ? Cocaïne ?"

Il n’y a aucune preuve que le républicain ait été sous l’influence de la substance et, comme comme en ce qui concerne sa déclaration de revenus, la vérité ne sortira sans doute jamais.

"Donald Trump montre des signes typiques d'une personne qui prend de la cocaïne : peu de sommeil, une élocution rapide et des propos incohérents. Mais je pense que c'est juste parce que c'est un imbécile."

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Matthew Kirby, publié le 28/09/2016

Copié

Pour vous :