AccueilÉDITO

Un bug de Twitter a abonné 560 000 personnes au compte présidentiel de Trump

Publié le

par Bérénice Rebufa

Pour son investiture, Donald Trump s'est vu attribuer l'ancien compte Twitter présidentiel de Barack Obama. Une passation de pouvoir numérique dont 560 000 internautes se seraient bien passés.

Héritier du compte Twitter officiel de Barack Obama, Donald Trump a eu une bonne surprise de la part du réseau social pour "fêter" son investiture. En tant que 45e président des États-Unis, Trump s'est vu attribuer le compte @POTUS, le 20 janvier à midi. Le problème, c'est qu'à ce moment-là 560 000 utilisateurs de Twitter se sont retrouvés à suivre le compte, sans avoir rien demandé. Ils étaient évidement nombreux à s'indigner du bug.

Parmi les plaignants, on retrouve des internautes qui n'avaient jamais été abonnés au compte @POTUS, ainsi que des twittos qui avaient pourtant fait exprès de se désabonner du compte. La migration des abonnés du compte officiel d'Obama vers celui de Trump était prévue par Twitter. "Si vous étiez abonné à @POTUS avant midi, vous suiviez deux comptes à la fin de la journée : @POTUS44 (44e admin) et @POTUS (45e admin)", a twitté Jack Dorsey, cocréateur du réseau.

"Il s'agit d'un défaut de fonctionnement. Nous l'admettons et présentons nos excuses à toutes les personnes concernées", a-t-il ajouté sur son compte. Dans son dernier tweet en date, le 21 janvier, il affirme que l'erreur a été corrigée : "Nous avons examiné ce qui a été fait et nous avons commis quelques erreurs qui ont été corrigées."

En attendant, le nouveau président continue à twitter tranquilou sur son compte perso.

À voir aussi sur konbini :