AccueilÉDITO

Trop haut de cinq centimètres, le portrait officiel d’Emmanuel Macron fait polémique auprès des maires

Publié le

par Cyrielle Bedu

Plus grand que celui de ses prédécesseurs, le portrait du nouveau président a alarmé plusieurs maires, effrayés d’avoir à acheter un cadre onéreux pour encadrer cette photo "hors norme". L’Élysée a cependant répondu à cette polémique naissante.

Pour certains, ce sont les cinq centimètres de trop. Alors que le portrait officiel d’Emmanuel Macron a été rendu public le 29 juin dernier, sa taille a, elle, récemment fait jaser dans plusieurs municipalités. Car contrairement au portrait officiel de François Hollande réalisé par Raymond Depardon, dont l’esthétique avait aussi beaucoup fait parler, ici c’est bien le format, considéré comme hors norme pour certains, qui s’est attiré les foudres de plusieurs maires.

Imprimé, ce portrait pris par la photographe Soazig de la Moissonnière qui sera placé dans les 35 498 mairies de France, est en effet cinq centimètres plus haut que la photo officielle du prédécesseur d’Emmanuel Macron. Ce qui a étonné certains maires, qui ont alors déclaré que ce portrait leur coûterait très cher, puisqu’ils devront racheter le cadre de la marque Sedi, qui l’accompagne habituellement. Romain Senoble (sans étiquette) et James Chéron (UDI), maires respectifs des villes de Forges et Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), ont notamment affirmé sur les réseaux sociaux que la facture pourrait s’élever à près de 2,7 millions d’euros pour l’ensemble des communes françaises.

Dans leur message, les maires font référence aux récentes déclarations d’Emmanuel Macron lors du Congrès de Versailles du 3 juillet dernier et de la Conférence nationale des territoires du 17 juillet. À ces occasions, le président français avait en effet affirmé sa volonté de réduire les coûts des communes, dans l’objectif de faire réaliser une économie de treize milliards d’euros d’économie aux collectivités locales d’ici la fin du quinquennat.

L’Élysée tente d’encadrer la polémique

Un porte-parole de la présidence a déclaré à l’AFP que les remous suscités par le portrait du président n’avaient cependant pas lieu d’être :

"Le format de la photo d’Emmanuel Macron, de 50 cm x 70 cm, n’est effectivement pas le même que celui de la photo de François Hollande. Mais c’est un format classique qui a été utilisé sous plusieurs présidences."

Et l’entourage d’Emmanuel Macron de poursuivre auprès du Lab :

"Les cadres ne sont pas du tout à 77 euros. […] On va dans n’importe quelle boutique, on en trouve à moins de 10 euros. L’entreprise [Sedi, ndlr] n’est pas du tout l’entreprise officielle, elle se fait des marges de 100 %."

Romain Senoble, le maire de Forges, a quant à lui trouvé une solution toute faite pour ne pas avoir à racheter un cadre plus grand, comme il l’a déclaré au site d’Europe 1 :

"Nous, les petites communes, on est pragmatiques. On n’a pas beaucoup d’argent, donc on trouve toujours des solutions économiques. On prendra une paire de ciseaux, et on enlèvera les cinq centimètres de trop !"

À voir aussi sur konbini :