AccueilÉDITO

À Toulouse, une exposition contre l'homophobie a été vandalisée

Publié le

par Fanny Hubert

L'exposition "Les Couples Imaginaires" d'Olivier Ciappa a subi un saccage violent ce week-end, rappelant que l'homophobie est loin d'avoir disparu en France. 

Une photographie issue du "couple imaginaire" Jean-Paul Rouve et Elie Semoun vandalisée à l'exposition d'Olivier Ciappa à Toulouse

Des tags noirs qui scandent "Honte" en majuscules, des visages défigurés, des photos déchirées et coupées au cutter... Voilà le triste et affligeant spectacle qui a touché l'exposition "Les Couples imaginaires" à Toulouse, le 5 décembre dernier.

Cette série photo réalisée par Olivier Ciappa – déjà attaquée quand elle a été présentée en 2013 sur les grilles de la mairie du 3ème arrondissement de Paris, et sur la Place de la République en 2014 – vise à célébrer l'amour homosexuel et hétérosexuel pour combattre une homophobie encore très virulente en France.

Sur sa page Facebook, le photographe a dénoncé ce saccage réalisé selon lui "par six jeunes violents qui refusent qu'on fasse 'la promotion de ce mode de vie'" . Il poursuit :

Ils ont déchiré en plusieurs morceaux les panneaux extérieurs montrant avec douceur des couples gays, des familles homoparentales mais aussi celles avec les hétérosexuels, celles avec des familles monoparentales et même les personnes en fauteuil roulant.

Il a ensuite lancé un appel à l'aide pour que la nouvelle soit relayée par le plus de médias possible, ce qui a plutôt bien fonctionné puisque les articles se sont multipliés depuis samedi.

Les célébrités affichent leur soutien

Parmi les photos vandalisées, il y a celles des "Couples de la République", montrant des anonymes qui ont accepté de poser pour Olivier Ciappa, et celles des "Couples Imaginaires", exposant des célébrités qui n'ont pas hésité à se mettre en couple avec une personne du même sexe pour la bonne cause : Elie Semoun, Eva Longoria, Muriel Robin, Roselyne Bachelot, Julie Gayet...

Certaines de ces personnalités publiques ont réagi sur les réseaux sociaux pour afficher leur soutien, mais aussi leur colère :

Des réactions homophobes et violentes

Si le photographe a pu compter sur le soutien de nombreuses personnes, les réactions homophobes et violentes ont également afflué. Certains félicitent ces "résistants" de Toulouse, pendant que d'autres crient au racisme anti-hétéro, ou appellent carrément les homosexuels à partir de France.

Ces commentaires ne sont pas isolés et témoignent d'une homophobie qui ne se cache plus depuis les Manif pour Tous qui ont envahi les rues de Paris lors des débats pour la légalisation du mariage homosexuel en 2013. Et le pire semble à venir.

Dans son post Facebook d'il y a deux jours, Olivier Ciappa s'inquiétait de l'écrasante victoire du FN qui risquait de se produire pour les régionales. Cette prédiction vient malheureusement de se réaliser au premier tour des élections le dimanche 6 décembre. Si le parti de Marine Le Pen remporte bien les 6 régions dans lequel il est en tête, cela marquera peut-être la fin des subventions pour les associations LGBT, comme l'a déjà promis Marion Maréchal-Le Pen en PACA. 

Si vous voulez soutenir Olivier Ciappa en partageant son message et ses belles photos, rendez-vous sur sa page Facebook.

À voir aussi sur konbini :