AccueilÉDITO

Toilettes japonaises : les essayer, c’est les adopter !

Publié le

par Kirkis

© capture d’écran CNBC

J’ai testé Toto, les toilettes high-tech japonaises.

© capture d’écran CNBC

Non, il ne s’agit pas d’une blague vaguement drôle, mais d'une marque de sanitaires qui cartonne dans tout le Japon. De l’aéroport aux hôtels, du plus chic des restaurants à la plus modeste des cantines, en passant par les auberges traditionnelles au sol couvert de tatamis : toutes les toilettes (ou presque) sont des Toto.

Ce qui fait la particularité des toilettes japonaises, c’est qu’elles sont un condensé de technologies mises au service du confort et de l’hygiène. Dans les années 1980, l’entreprise Toto s’inspire des toilettes suisses et états-uniennes avec bidet intégré et lance ses washlets : une fois ses petites affaires terminées, on peut activer des jets d’eau dirigeables à distance par une télécommande incrustée dans le mur ou disposée sur une sorte de poignée fixée à la cuvette.

L’engouement des Japonais pour ces toilettes perfectionnées serait dû à la prédominance de la religion shinto au Japon : l’importance du shintoïsme accordée à la purification du corps et de l’esprit aurait conduit les Japonais à considérer les toilettes comme le meilleur endroit pour procéder à ce nettoyage.

Le Dr Hiroshi Kojima, un chercheur japonais, pense que la stimulation de l’anus par des jets d’eau aide à lutter contre la constipation et les hémorroïdes, ce qui ne serait pas un luxe puisque l’alimentation des Japonais est plutôt réputée pauvre en fibres.

Autre hypothèse : dans une société où le travail occupe une place disproportionnée, les toilettes représentent un havre de paix où l’on se retrouve avec soi-même, un peu comme la voiture aux États-Unis. Aussi, il faut que cette expérience soit la plus agréable possible.

Des fonctions dont vous ne vous passerez plus !

Il y a tout d’abord le "spray", un jet condensé et précis qui remplacera avec efficacité le papier hygiénique. La deuxième fonction principale est le "bidet", à destination des femmes : ce jet d’eau diffus nettoie en douceur l’intimité féminine.

Selon les modèles, il est possible de régler la température des jets et leur puissance. Les toilettes les plus perfectionnées offrent même la possibilité d’orienter le jet ou d’enclencher une fonction "oscillatoire", qui fera de petits va-et-vient.

Fini les fesses glacées la nuit ou lors des matins difficiles, les sièges des cuvettes sont en effet chauffants et accueillent votre fessier avec toute la délicatesse qu’il mérite. La plupart des toilettes Toto disposent en outre de la fonction "désodorisant", qui se chargera de dissimuler les effluves malodorantes derrière votre passage. On pourra ainsi oublier les bombes et autres assainisseurs disgracieux et posés comme l’on peut dans nos petits cabinets.

Une hygiène maximale

Une fois essayées, c’est les adopter ! D’ailleurs, impossible de garder les habitudes occidentales en voyage au Japon, le papier hygiénique est extrêmement fin et n’a vocation qu’à sécher l’humidité qu’il peut subsister à la suite des différents jets. Et encore, quand les toilettes ne sont pas équipées d’un séchoir intégré…

Inutile de dire que l’hygiène de ces toilettes est optimale car il n’y a pas de risque de contact avec les matières fécales : ni avec les siennes, ni avec celles des autres. En effet, la fonction "chasse automatique" s’enclenche dès que l’on se lève du trône et évite le partage de bactéries sur le bouton pressoir. Et c’est sans compter sur la cuvette qui, grâce à son détecteur de mouvements, se lèvera instantanément dès que vous vous présenterez devant elle.

Histoire de vraiment supprimer toute possibilité de contamination, nombreuses sont les toilettes publiques qui mettent à disposition des utilisateurs un spray alcoolisé qui permet de nettoyer la cuvette après son passage.

Je veux un Toto, comment faire ?

Deux options s’offrent à vous : acheter la totalité du système, porcelaine comprise, ce qui signifie refaire votre carrelage, ou acheter un abattant équipé du nécessaire de nettoyage que vous fixerez sur vos toilettes.

Plusieurs enseignes françaises proposent désormais des toilettes japonaises : Le Trône, Leroy Merlin, CDiscount… Mais comme tout objet de luxe, elles valent leur prix : comptez entre 1 000 et 4 000 euros en moyenne pour vous offrir les toilettes de vos rêves. Un peu cher, vous trouvez ? Essayez et vous comprendrez.

Les plus petits budgets pourront sinon trouver un abattant avec juste une douchette à 119 euros ici, mais ce n’est pas du Toto…

Rendez-vous sur le site de l’office national du tourisme japonais si vous voulez vous rendre au Japon.

À voir aussi sur konbini :