AccueilÉDITO

À Tokyo, une pub sexiste décourage les femmes de se maquiller dans le métro

Publié le

par Bérénice Rebufa

(© Youtube / My Diary of TOKYU LINES)

Depuis septembre 2016, la publicité d'une compagnie de métro japonaise suscite les critiques sur la Toile. En effet, ce spot sexiste vilipende les femmes qui se maquillent dans les transports.

Bien que notre société nous presse et nous pousse à être toujours au top, il n'est apparemment pas bien vu de gagner du temps en se maquillant dans les transports. Au Japon, Tokyu Corporation, l'entreprise privée qui gère le métro de Tokyo, a lancé une campagne publicitaire pour décourager les japonaises de se refaire une beauté dans les transports. Dans ce spot, une jeune femme – pas ou très peu maquillée, bien sûr –, regarde deux passagères qui se mettent du mascara. Elle leur chuchote alors le mot "repoussant", avant d'exécuter une danse un peu violente devant elles. Les deux femmes ne calculent pas la jeune fille et continuent à se regarder dans leur miroir de poche. À la fin de cette vidéo de 30 secondes s'affichent deux messages : "Les femmes sont toutes belles, mais parfois, elles sont vilaines à regarder" et "S'il vous plaît, évitez de vous maquiller dans le train".

Cette campagne publicitaire était censée faire passer un message de "vivre ensemble", mais elle véhicule plutôt un message sexiste et conservateur. Beaucoup de femmes se sont évidement indignées de se voir dicter leur conduite par une entreprise de transport ferroviaire. Bon nombre de Japonaises ont pris cette pub comme une campagne contre le maquillage et ne l'ont pas vraiment acceptée. Le porte-parole de la compagnie ferroviaire affirme de son côté avoir reçu "davantage de commentaires positifs que négatifs", rapporte Madame Figaro. Il explique également que cette campagne résulte d'une enquête, effectuée l'an dernier par l'entreprise, qui indiquait que parmi les dérangements dans les transports en commun, les femmes se maquillant arrivent en huitième position. Une information encore plus inquiétante qui révèle un manque de tolérance (et d'intelligence) de la part des passagers.

À voir aussi sur konbini :