AccueilÉDITO

Tirelire, la tortue thaïlandaise qui avait avalé 915 pièces, n'a pas survécu à son opération

Publié le

par Jeanne Pouget

(©The Guardian)

Triste nouvelle : Tirelire, la tortue qui avait avalé 915 pièces de monnaie jetées par des touristes dans sa marre en Thaïlande est finalement morte des suites de son opération. Son sort avait ému le monde entier.

Les vétérinaires n'auront pas réussi à sauver la tortue Tirelire, arrivée à la clinique Chulalongkorn de Bangkok il y a deux semaines, la carapace fissurée par 5 kilos de métal obstruant son organisme. À l'origine de cette curieuse situation : 915 pièces de monnaie jetées par les passants dans sa marre pour attirer la bonne fortune. Mascotte du parc de de Sri Racha, situé au sud-est de Bangkok, Tirelire aura donc succombé à des complications consécutives à l'opération qui devait la sauver. Cette opération de quatre heures avait pourtant permis de retirer toutes les pièces coincées dans l'estomac de Tirelire dont la masse représentait 10 % de son poids, l'empêchant de flotter et de nager correctement.

Un (triste) exemple à ne plus reproduire

Le sort de Tirelire avait ému la Thaïlande puisque c'est grâce à une cagnotte que l'animal avait pu être opéré. Depuis, les médias suivaient de près sa réhabilitation et ses premières brasses post-opératoires. Sa santé s’est brutalement dégradée il y a deux jours et les médecins ont découvert qu’elle souffrait d'un empoisonnement du sang, probablement dû à l'ingurgitation de tout ce métal. Pour rappel, une partie des pièces retrouvées dans son organisme y étaient logées depuis si longtemps qu'elles étaient partiellement dissoutes ou corrodées.

La tortue est donc morte à l'âge de 25 ans alors que cette espèce vit en moyenne quatre-vingt ans et figure sur la liste des animaux en danger dressée par l'Union internationale pour la conservation de la nature. Une triste épopée à rebondissements qui aura peut-être la conséquence positive de servir de morale pour la suite : non, les animaux ne mangent pas des pièces et ce genre de superstition à des conséquences néfastes. Les animaux aspirent à vivre en paix et ne sont pas des jouets.

À voir aussi sur konbini :