Avec 3 millions d'abonnés, Tidal a redressé la barre

La plateforme de streaming développée par Jay Z est passée de 900 000 à 3 millions d'abonnés en moins d'un an. 

tidal

Tidal a un an, et son bilan est plutôt positif, si on se rappelle ses débuts difficiles. (© Tidal)

Un an après son lancement officiel, le 30 mars 2015, Tidal fait le bilan. Bonne nouvelle pour Jay Z et tous ses copains artistes qui ont participé à la création de la plateforme de streaming (dont Madonna, Kanye West, Daft Punk, Calvin Harris ou encore Nicki Minaj...), il semble que le vent tourne dans le bon sens. Dans un communiqué de presse publié à l'occasion de son premier anniversaire, Tidal a rendu certains de ses chiffres publics, et en termes d'abonnés, ils n'ont cessé d'augmenter. En juin dernier, on comptait  900 000 abonnés, en octobre 1 million, puis la barre des 3 millions d'inscrits a été franchie ce mois-ci. Billboard révèle que les utilisateurs de Tidal sont 1,35 million à avoir souscrit la formule "Haute fidélité" à 19,99 dollars (17,50 euros) par mois, soit deux fois plus que l'abonnement Spotify Premium.

Publicité

Des exclusivités qui font sa force

Une évolution plutôt encourageante au vu des démarrages difficiles du site de streaming musical l'an dernier. Le premier PDG de Tidal avait d'ailleurs dû prendre la porte après l'échec cuisant observé un mois après le lancement de la plateforme. Ce renversement de situation peut s'expliquer par un catalogue musical de plus en plus étoffé (estimé à 40 millions de chansons) ainsi que par des exclusivités qui font sa plus grande force, comme récemment l'album Anti de Rihanna.

À titre de comparaison, le concurrent direct de Tidal, Spotify, géant du streaming, comptabilise 30 millions d'abonnés premium en ce mois de mars 2016, selon un tweet du PDG suédois Daniel Ek. Du côté d'Apple Music, lancée en juin 2015, l'application revendiquait les 10 millions d'utilisateurs payants en janvier dernier, selon le Financial Times.

Publicité

Par Juliette Geenens, publié le 30/03/2016

Pour vous :