AccueilÉDITO

The Unbound Collection : quand les bijoux dissimulent des sex-toys

Publié le

par Chayma Mehenna

Polly Rodriguez propose des accessoires malins et distingués : de beaux bijoux dont la seconde vocation restera insoupçonnée du reste du monde. Une belle manière de donner aux femmes force, confiance et fierté.

Des boucles d’oreilles dissimulant des pinces à tétons. (© Unbound Box)

Le sex-shop est souvent gravé dans les mémoires comme un lieu miteux, coincé entre deux peep-shows à Pigalle ou aux Halles, où un pervers planqué entre deux rayons pose son regard lubrique sur les revues pornographiques entassées sur le comptoir. La mauvaise réputation des sex-shops, alimentée par des objets niais et beaufs, a la peau dure : des préservatifs aux slogans douteux – tel "Debout la Gaule" avec Marianne brandissant un pénis – aux plumeaux roses, le mauvais goût est souvent partout et avouons-le, il est difficile de ne pas avoir honte d’y poser un pied.

Les sex-toys que l’on y trouve généralement ont trois têtes : une pour l’anus, une pour le vagin et une pour le clitoris… Le genre d’objet en plastique dont la couleur vive et la taille imposante effrayeraient n’importe qui. Aucune finesse dans le design et beaucoup de ringardise, voilà ce que l’on retient généralement d’un passage dans une de ces boutiques spécialisées. Pourtant, la forme phallique n’est plus unique et les possibilités se sont multipliées. L’Américaine Polly Rodriguez, fondatrice de la marque Unbound, fait partie de celles et ceux qui veulent révolutionner le commerce des objets érotiques.

Une box d’accessoires pour assumer ses désirs et ses fantasmes

À 21 ans, elle se retrouve ménopausée à la suite d’un traitement par radiothérapie qui lui a permis de battre un cancer colorectal. Faire face à la ménopause et l’infertilité à un si jeune âge change la sexualité. De là est venue à Polly Rodriguez l’ambition d’aider d’autres femmes confrontées à ce genre de problèmes. Alors que la mode des "box" livrées à domicile ou au bureau est en pleine expansion, elle lance la sienne, proposant une autre manière d’acheter des accessoires destinés au plaisir. Privilégiant les packagings sobres et classes, elle propose tous les mois une sélection de nouveautés, d’objets à la pointe des tendances. Le but ? Reprendre confiance, se sentir forte et surtout assumer ses désirs et ses fantasmes.

Au-delà du principe de la box, Polly Rodriguez a développé The Unbound Collection, une gamme de bijoux contemporains qui partagent la particularité de se transformer en accessoires sexuels. Un ras-du-cou en argent qui peut se muer en fouet, des boucles d’oreille ou des colliers cachant des pinces-tétons, de beaux bracelets utilisables en menottes, un collier contenant du lubrifiant… Insoupçonnables, discrets, classes et polyvalents, voilà le type d’accessoires que voulait créer Polly Rodriguez. Pour elle, la sexualité doit prendre place dans la vie de tous les jours, on doit l’arborer fièrement n’importe où, que ce soit au bureau, au restaurant ou dans l’intimité de sa chambre.

The Unbound Collection se divise en trois gammes, inspirées par trois femmes révolutionnaires, fortes et indépendantes : Twiggy, célèbre mannequin des années 1960, Amelia Earhart, pionnière de l’aviation, et la reine d’Égypte Cléopâtre. On y trouve notamment des boîtes pour transporter ses préservatifs et sa pilule ainsi qu’un sifflet pour se manifester en cas d’emmerde. Avec sa marque, Polly Rodriguez aimerait aider les femmes à sentir plus fortes en assumant avec fierté leur sexualité.

Une bague à plumes pour un instant de douceur. (© Unbound)

Des boucles d’oreilles cachant des pinces à tétons. (© Unbound)

Un bracelet pouvant se transformer en menottes. (© Unbound)

Un collier qui une fois ouvert devient un fouet. (© Unbound)

Une bague qui peut se révéler d’une grande aide aux massages. (© Unbound)

À voir aussi sur konbini :