Rencontre avec The Illuminator, le collectif derrière l'hologramme Edward Snowden

Après qu'une statue de Snowden a été retirée d'un parc de Brooklyn par la police, le collectif artistique The Illuminator a façonné un hologramme pour la remplacer. Rencontre avec un groupe engagé. 

Issue d'un groupe affilié au mouvement Occupy Wall Street, The Illuminator est une équipe de projectionnistes qui a créé le récent hologramme d'Edward Snowden ce mardi 8 avril. Cette projection était une réaction explicite à la décision des autorités américaines qui avaient retiré une statue érigée (illégalement) la veille en son honneur.

Si les projections de The Illuminator se sont toujours faites remarquer, leur hologramme d'Edward Snowden projeté sur une colonne du Prison Ship Martyrs Monument au parc Fort Greene (à Brooklyn) pourrait devenir leur action la plus célèbre.

Publicité

Image by Kyle Depew, Illuminator Art Collective

© Kyle Depew, du collectif Illuminator

L'équipe comprend Mark Read, Chris Rogy, Lucky Tran, Rachel Brown, Hugo Genes, Kyle Depew et Grayson Earle. Contactée par Konbini, elle a bien voulu répondre à nos questions.

D'après Grayson Earle, The Illuminator n'était pas en lien avec les sculpteurs qui avaient érigé la statue d'Edward Snowden :

Publicité

Nous n'étions pas en contact avec les artistes originaux. Ils nous ont inspirés à travers leur action anonyme et on s'est dit que ce qu'ils avaient fait méritait plus d'attention. Dans notre collectif d'art, on réagit rapidement, ce qui donne l'impression que tout était prévu. En vérité, Kyle Depew est arrivé avec l'idée vers 15 heures le jour même, et on s'est réunis vers minuit pour faire ça ensemble.

Grayson Earle a lui-même été témoin de l'enlèvement de la structure par la police et les autorités du parc. Il est arrivé après que les fonctionnaires l'ont recouverte d'une grande bâche bleue qui empêchait le public de la voir, juste avant qu'elle ne soit retirée.

"Ça montre clairement aux autorités qu'il faut voir ça plus comme un acte arbitraire de vandalisme", précise Earle. "Ils ont retiré la tête, toujours sous la bâche, et sont simplement partis en voiture".

Publicité

Image by Kyle Depew, Illuminator Art Collective

© Kyle Depew, du Illuminator Art Collective

Célébrer un héros

Là, la team des Illuminator débarque. En utilisant leur van équipé d'une plateforme périscopique pour leurs projecteurs de lumière, ainsi que d'un convertisseur permettant de charger la batterie en énergie, l'équipe fait réapparaître le buste de Snowden sous une forme spectrale.

Beaucoup de poussière est alors envoyée en l'air, raconte Earle :

Publicité

Emily Andersen et moi avons beaucoup appris à propos des problèmes de particules cette nuit. En gros, on était couverts de la tête aux pieds jusqu'à la fin de la nuit. Le vent attrapait la poussière et créait une sorte d'écran de projection temporaire. J'ai utilisé un logiciel de configuration de projection, MadMapper, pour placer le texte et l'image dans un endroit approprié avant que Kyle ne prenne des photos.

Image by Kyle Depew, Illuminator Art Collective

© Kyle Depew, du collectif Illuminator

Et bien que les autorités ont retiré la sculpture de Snowden, elles n'ont pas demandé à l'Illuminator Art Collective de déguerpir, comme nous l'a confié Earle :

On a eu assez de chance pour ne pas avoir la moindre ingérence cette nuit. Un homme faisait de l'exercice en t-shirt de l'armée, et il nous a demandé si c'était Edward Snowden. On a dit que oui et il a répondu : "C'est un héros".

Un collectif aux nombreux précédents

The Illuminator s'était déjà fait connaître en se joignant à une grande protestation qui avait eu lieu sur le Brooklyn Bridge le 17 novembre 2011. À cette occasion, ils avaient projeté l'image de l'icône des 99% (un oeil grand ouvert) sur le Verizon building dans le Lower Manhattan.

Depuis, le collectif a poursuivi sa route, en travaillant notamment avec Evan Greer de Fight for the Future en 2013. À cette époque, ils avaient balancé une vidéo anti-NSA en la projetant sur un bâtiment de Washington Square à New York. Avec Edward Snowden, figure du documentaire oscarisé Citizenfour, ils viennent à nouveau de frapper un grand coup médiatique.

Article traduit de l'anglais par Maxime Retailleau

Par DJ Pangburn, publié le 09/04/2015

Copié

Pour vous :