Le 3D make-up, la nouvelle tendance de beauté alternative

Le make-up en 3D est la nouvelle tendance pointue crée par l'artiste Teratology dans le monde de la beauté alternative.

C'est en me promenant sur Instagram, que j'ai repéré il y a quelques mois une nouvelle tendance de maquillage, encore relativement underground (qui finira forcément tôt ou tard sur les podiums), que je suis tentée d'intituler le "3D goth clown make-up".

tera-1

Publicité

tera8

Bien loin du monde mainstream du "contouring" à la Kardashian et des "Instagram eyebrows", j'ai atterri dans une niche où le maquillage semble être inspiré de visages de clown et de motifs tribaux.


Une photo publiée par @anythingforselenaaas le

Publicité

Géométriques, en noir et blanc, parfois avec des pointes de rouge, les yeux ont tendance à être surchargés de formes graphiques noires et blanches qui sont parfois réalisées en 3D grâce à du papier.

Une photo publiée par angel spit (@girlacne) le


Une autre spécificité est que les sourcils disparaissent pour être remplacés par des aplats de couleur.

Publicité

Une photo publiée par angel spit (@girlacne) le


Une photo publiée par Anna (@succuvus) le

Si tous les acteurs de ce nouveau mouvement esthétique de make-up, qu'il s'agisse de TeratologyInsectEyes, Girl AcneHoodrathprincess ou Anythingforselenaas, ont un dénominateur commun, c'est leur sens de l'expérimental.


On se situe quelque part entre un maquillage glam rock à la Kiss, un maquillage de clown de cirque, un maquillage à la David Bowie et un maquillage de strip-teaseuse des pays de l'Est. On ne sait pas trop si l'on regarde quelque chose de trash, issu de la scène gothique ou s'il s'agit d'une certaine forme d'art contemporain sur visage.

Publicité

Une photo publiée par @anythingforselenaaas le


Un style lancé par l'artiste Teratology

Du haut de ses 20 ans, Maren Bailey, connue sous le nom de Teratology, est sans doute l'influenceuse qui a créé ce mouvement esthétique. Ses maquillages sont – haut la main — les plus impressionnants par leur précision, leur réalisation et leur créativité.

Originaire de Phoenix dans l'Arizona, Maren étudie le maquillage d'effets spéciaux en Pennsylvanie, à l'école de maquillage de Tom Savini.

" J'ai commencé à créer des looks sur Tumblr en 2014 quand j'étais encore au lycée. J'ai commencé  par ne dessiner qu'un œil, puis deux, puis le visage entier, jusqu'aux effets spéciaux désormais", dit-elle.

tera3

Elle m'explique avoir toujours été une "weirdo" et avoir eu le sentiment de trouver sa place après avoir vu le films Freaks de Tod Browning (1932). Un film dont l'on retrouve l'affiche au-dessus de ses affaires de maquillage, agencées autour d'un clown en porcelaine :

capture-decran-2016-11-02-a-10-59-45

"J'ai tendance à trouver mon inspiration chez des gens qui n'ont pas de lien direct avec l'industrie du maquillage. J'aime regarder les artistes, ça va de Cindy Sherman à David Bowie en passant par Marilyn Manson" explique-t-elle.

Elle pousse désormais son esthétique encore plus loin avec son concept innovant de make-up 3D.

"Mon concept de make-up en 3D est venu le jour ou je me suis retrouvée à court d'yeliner liquide. J'avais un look en tête que je voulais faire et et je voulais le poster en ligne le lendemain, je n'avais pas le matériel pour le réaliser, mais  j'ai trouvé un bloc de papier."

Teratology prévoit de lancer une collection limitée de maquillages en papier pour la fin de l'année. Maquillages en papier qu'on retrouve désormais chez d'autres make-up artists comme Girl Acne et Anything for Selenas.

tera5

tera6

"Bien que j'apprécie le fait que les gens soient de plus en plus à l'aise avec l'idée de porter et de créer des looks qui ne sont pas ordinaires, je trouve aussi inquiétant que ceux qui ont commencé à créer ce style il y a des années commencent à se fondre dans la communauté. Certains ont vu leur style être plagié, sans être crédités pour le concept par des gens plus populaire sur Internet et l'audience ne sait alors pas qui est le créateur", conclut-elle au sujet de l'expansion de son esthétique. 

Par Dora Moutot, publié le 02/11/2016

Pour vous :