AccueilÉDITO

Tentative d’attentat sur les Champs-Élysées : la situation est "maîtrisée", la menace reste "extrêmement élevée"

Publié le

par Astrid Van Laer

Lundi 19 juin, une voiture a percuté un fourgon de la gendarmerie sur les Champs-Élysées à Paris. L’assaillant est mort mais aucune autre victime n’est à déplorer, a déclaré le ministre de l’Intérieur. Une opération de police est en cours.

Lundi 19 juin, le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’une tentative d’attentat avait été déjouée à Paris. Vers 15 h 45, une voiture a foncé délibérément sur un fourgon de gendarmerie au niveau du rond-point de l’avenue des Champs-Élysées, dans le huitième arrondissement de la capitale. En percutant le véhicule, la voiture a pris feu.

L’assaillant est mort, d’après le ministère de l’Intérieur qui a déclaré : "L’individu a été neutralisé." Aucun civil ni policier n’aurait été blessé. Selon les informations du Monde, l’assaillant avait 32 ans, était originaire du Val-d’Oise et était fiché S. D’après Le Point, deux bonbonnes de gaz, deux kalachnikovs ainsi que deux armes de poing auraient été retrouvés dans son véhicule.

La section antiterroriste de Paris a ouvert une enquête et, d’après le ministère de l’Intérieur, la situation serait "maîtrisée". Cependant, mieux vaut éviter le secteur et rester très prudent en raison d’une "menace extrêmement élevée", a précisé le ministre Gérard Collomb. Plusieurs stations de métro des environs sont pour l’instant fermées par mesure de sécurité.

À voir aussi sur konbini :