AccueilÉDITO

Vidéo : ces tatouages temporaires pourront contrôler vos appareils électroniques

Publié le

par Olivia Cassano

Les tatouages temporaires pourront bientôt avoir une application pratique dans notre quotidien.

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), en collaboration avec Microsoft, ont façonné le premier "smart tattoo" au monde, un tatouage qui peut contrôler votre smartphone, votre ordinateur et d'autres objets connectés.

Appelé "DuoSkin", ce tatouage à la feuille d'or ressemble à n'importe quel tatouage temporaire mais ses fonctions vont bien plus loin que l'accessoirisation épidermique. Il sert de périphérique d'entrée permettant de contrôler vos applications de smartphone ou de moyen de communication pour envoyer des informations vers d'autres appareils.

"Ces tatouages vont permettre à n'importe qui de créer des interfaces directement sur leur peau", déclare Cindy Hsin-Liu Kao, étudiante et doctorante au MIT. "Les matériaux que nous utilisons lui permettent d'être esthétique et de refléter un look métallique".

DuoSkin est fabriqué avec de la feuille d'or (qui conduit l'électricité sans être irritante pour la peau) et de LEDs, ce qui permet de créer un écran rétroéclairé sur votre peau. Le design est complètement customisable. Vous n'aurez qu'à dessiner le circuit (même sous Microsoft Paint), l'imprimer sur une machine à découper sur du papier à tatouage et coller une feuille d'or, sans oublier de retirer tout ce qui sort du design.

(Photo: DuoSkin)

(Photo: DuoSkin)

(Photo: DuoSkin)

Selon le site internet de DuoSkin:

"Nous pensons que dans le futur, les matériaux électroniques à placer directement sur la peau seront mieux acceptés, il seront conçus pour des utilisateurs lambda, donc plus répandus, correspondront plus à l'esthétiques des bijoux de corps, jusqu'à former un DuoSkin si bien intégré qu'il semblera avoir disparu".

Le projet souhaite rendre les interfaces électroniques de peau plus simples d'accès, même s'il n'est pas encore disponible à la vente.

Traduit de l'anglais par Celia Guillon

À voir aussi sur konbini :