AccueilÉDITO

Pour enrôler des femmes, les talibans pakistanais lancent un "magazine féminin"

Publié le

par Mélissa Perraudeau

Ils y font l’éloge des enfants kamikazes et du mariage dès le plus jeune âge.

© DR

Difficile d’imaginer les talibans se lancer dans la presse dite féminine, et pourtant… Le Monde rapporte en effet qu’ils ont lancé un magazine destiné aux Pakistanaises début août. Écrit en anglais, il s’appelle Sunnat E Khola (que le site traduit par "Le chemin de Khaoula", "en référence à l’une des premières disciples du prophète Mahomet"). L’objectif des djihadistes est de recruter des femmes "de la classe moyenne éduquée et urbaine".

Des témoignages de propagande

Le premier numéro montre une femme entièrement recouverte d’un voile noir en couverture et propose des témoignages supposés montrer l’exemple. À commencer par l’interview de l’épouse du chef du Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), le groupe de talibans derrière l’attaque d’une école militaire de Peshawar, qui avait fait 141 morts en 2014, et la tentative d’assassinat de Malala Yousafzai, la lauréate du Prix Nobel de la paix 2014.

L’épouse apparemment comblée y loue son mari, qui aurait la gentillesse de ne "jamais" se mettre en colère, même quand elle "ne cuisine pas assez bien ou ne fait pas convenablement le ménage"… Elle s’indigne en revanche de l’interdiction du mariage des enfants, qu’elle qualifie carrément de "crime". Mariée à l’âge de 14 ans à son mari bien sympa, elle met en garde contre les grands dangers du sombre célibat : "Il faut bien comprendre que les garçons et les filles pubères, s’ils restent célibataires trop longtemps, risquent de devenir une source de destruction morale de notre société." OK.

Une femme médecin est également mise en avant, dans un témoignage subtilement titré "Mon voyage de l’ignorance vers la bonne conduite" : elle y raconte avoir tout abandonné pour servir la cause du djihad et "sauver l’humanité". Et puis, toujours comme le rapporte Le Monde, il y a aussi le portrait du jeune Omar, 6 ans, dans le délicat article "Viens faire le djihad avec le petit moudjahid Omar". Pour encourager les mères à enrôler leurs enfants, Omar raconte son entraînement quotidien pour devenir un bon moudjahid et la façon dont il console ses parents de la mort de son frère, parti combattre les "infidèles", en leur jurant de devenir à son tour un martyr.

Les femmes, des recrues très prisées

La publication d’un magazine à l’attention des femmes est plus qu’inhabituelle : elle serait la conséquence d’une concurrence entre groupes terroristes, les talibans pakistanais devant notamment faire face à l’organisation État islamique (EI), "très habile dans sa communication à destination des femmes" comme l’explique Le Monde. Le média rapporte l’analyse de Rafia Zakaria, qui souligne à quel point "le marché du terrorisme est plutôt encombré ces jours-ci" dans le quotidien pakistanais Dawn.

Les femmes seraient des recrues de choix, susceptibles d’influencer leurs enfants et de servir d’informatrices ou de kamikazes éveillant moins les soupçons que les hommes. Le chef du TTP s’adresse d’ailleurs directement à elles dans un article intitulé "Croire aux femmes".

À voir aussi sur konbini :