"Un T-shirt pour Macron" : Internet taille un costard au ministre de l'Économie

Après s'en être pris à l'accoutrement d'un opposant à la politique du gouvernement, Emmanuel Macron en prend pour son grade sur les réseaux sociaux.

Emmanuel Macron vient-il de signer son propre "Casse toi pauv' con" ? En marge d'une visite dans l'Hérault vendredi, le ministre est interpelé par deux hommes au sujet de la loi Travail, visiblement remontés contre le passage en force du gouvernement.

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Comme on le voit sur les images de BFMTV, l'échange s'est vite tendu et le ministre de l'Économie se défend, face caméra, d'avoir "des leçons à recevoir", ajoutant "si vous ne voulez pas que la France soit bloquée, arrêtez de la bloquer" à son interlocuteur. Mais les mots qui ont le plus choqué sont les suivants :

"Vous n'allez pas me faire peur avec votre T-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c'est de travailler."

D'après un journaliste de L'Express présent sur place, Emmanuel Macron aurait répondu sur ce ton après que le jeune homme l'a apostrophé ainsi : "Vous avec votre pognon, vous achetez des costards." Quoi qu'il arrive, la vidéo est vite devenue virale, majoritairement interprétée comme le symbole de l'écart du niveau de vie entre les Français et les politiques.

Publicité

"Costardgate"

Déjà vue près de 500 000 fois à l'heure où nous écrivons ces lignes, uniquement sur Facebook, la vidéo est surtout devenue un prétexte pour de très nombreux internautes pour s'indigner contre le ministre de l'Économie, la politique du gouvernement, et dénoncer le mépris de classe dont il fait preuve en s'agaçant de la sorte. Ainsi, les réseaux sociaux n'ont pas résisté à inventer le hashtag #costardgate.

Mais c'est #untshirtpourmacron qui récolte le plus grand succès depuis vendredi soir, en dépassant largement les 11 000 tweets correspondants. La militante Caroline de Haas, déjà responsable de la pétition contre la loi Travail, a dégainé parmi les premiers, avec un photomontage montrant un T-shirt orné du portrait du ministre et surmonté du hashtag #JeSuisMépris :

Publicité

Dès lors, d'autres personnalités, politiques et éditorialistes, se sont saisis de la polémique pour lâcher tout le bien qu'ils pensent d'Emmanuel Macron. Ainsi se sont exprimés publiquement les journalistes Christophe Conte, Caroline Fourest et Jean-Michel Aphatie, mais aussi Mehdi Ouraoui, membre du conseil national du PS – et donc, dans la théorie, allié d'Emmanuel Macron.

Pétition, événement Facebook, T-shirts par milliers

Mais les personnalités n'ont pas le monopole de l'indignation et de très nombreux internautes ont ironisé sur la sortie du ministre, sous la forme de pétition en ligne ou d'événement Facebook un brin potaches.

Bien entendu, Twitter reste la plateforme privilégiée pour que les internautes suggèrent leurs T-shirts favoris au ministre. Sous le hashtag #untshirtpourmacron, on peut découvrir des T-shirts très variés, dont le classique "Le prolo se tue à la tâche/Le patron se tue à la hache", mais aussi d'autres à l'effigie de la banque Rothschild, ancien employeur de l'homme politique, ou bien à la gloire de Margaret Thatcher. Voilà M. Macron rhabillé pour l'hiver.

Ironie du sort, le mouvement "Les jeunes avec Macron" menait une opération de street marketing ce samedi matin dans les rues de Toulouse en distribuant... des T-shirts. Ça ne s'invente pas.

Par Théo Chapuis, publié le 28/05/2016

Copié

Pour vous :