AccueilÉDITO

Des survivantes du cancer du sein ont défilé à la Fashion Week de New York

Publié le

par Justina Bakutyte

Des femmes ont défilé topless pour briser le tabou qui entoure les cicatrices causées par les mastectomies.

Après avoir fait défiler une victime d’attaque à l’acide et des femmes voilées à l’automne dernier, la Fashion Week de New York continue à vouloir s’imposer comme un évènement dont la force et l’impact dépasse celui du monde de la mode. Cette année, en plus de découvrir les nouveaux designs très attendus des créateurs, le public a assisté le 13 février à un moment unique lorsque 16 survivantes du cancer du sein ont défilé sur le podium de la marque AnaOno.

Très légèrement vêtues, elles ont accepté de montrer leurs cicatrices post-mastectomie, communiquant ainsi un message fort de courage, de bienveillance et d’espoir pour toutes les femmes. Le show a été organisé par la marque de lingerie AnaOno, qui se spécialise dans la création de produits pour les personnes affectées par le cancer du sein, la chirurgie reconstructrice et les douleurs chroniques. Les recettes du défilé vont être reversées à Cancerland, une ONG qui sert à informer, éduquer et aider les malades.

Parmi les femmes qui ont défilé se trouvait Ericka Hart, la New-Yorkaise qui s'était rendue au festival Afropunk topless l'été dernier. Après avoir subi une double mastectomie il y a deux ans, elle explique vouloir ramener les femmes noires au centre de la discussion sur la maladie. Elle affirme :

"Nous ne sommes pas les cibles traditionnelles des campagnes de sensibilisation."

A post shared by Reuters (@reuters) on

A post shared by JohnRBrum (@johnrbrum) on

A post shared by Jenn Starr (@starrazure) on

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :