AccueilÉDITO

Sur Facebook, les femmes sont plus polies et positives que les hommes

Publié le

par Jeanne Pouget

Un groupe de chercheurs internationaux en psychologie et en informatique a étudié les posts Facebook de 68 000 utilisateurs – avec leur consentement –,  et selon eux, les femmes et les hommes n’y emploieraient pas le même langage. 

Extrait de <em>The Social Network.</em>

Nos statuts Facebook peuvent en dire long sur notre façon de nous exprimer, et ce d'autant plus qu'ils sont directement rendus publics auprès de l'ensemble de notre réseau d'amis. Dans leur étude "Les femmes sont plus chaleureuses mais font preuve d'autant d'assurance que les hommes : le genre  et le langage sur Facebook", des chercheurs ont identifié les thématiques et le langage employés par les utilisateurs selon leur genre à travers quelque 10 millions de statuts postés sur le réseau social.

Selon eux, une différence notable serait visible dans la façon de s'exprimer entre les deux sexes. À noter que si les études de genre (gender studies) sont controversées en France, ce n'est pas le cas aux États-Unis, par exemple, où la revue scientifique en ligne Plos One qui publie l'article est éditée.

Les femmes "plus chaleureuses, compassionnelles et polies"

L'étude, qui se base sur une méthode quantitative d'analyse de données montre que si les femmes abordent des thématiques personnelles (les amis, la famille), les hommes auraient davantage tendance à dépersonnaliser leurs propos comme le note le site du Mondequi relaie cette étude. Ainsi ils discuteraient plutôt sport, politique, jeux vidéo, ou encore musique, tandis que les femmes s'étendraient plus sur leurs relations sociales.

Du coté des émotions, les femmes seraient plus enclines à véhiculer des sentiments positifs, notamment à travers des adverbes et des adjectifs plus "intenses" tels que "tellement", "vraiment" ou "enthousiaste", "heureuse", "blessée", etc. De leur côté, les hommes emploieraient un champs lexical plus directif ("fais ça"), des adjectifs de jugement exprimant plus la colère ("bien", "stupide") alors que les femmes modéreraient davantage leurs paroles avec des tournures comme "il semble que", "peut-être", "d'une certaine façon"...

Plus généralement, les chercheurs ont conclu  que les femmes s’expriment "de façon plus chaleureuse, plus compassionnelle et polie", là où les hommes se montrent "plus froids, hostiles et impersonnels", mais  "contrairement aux précédentes recherches", souligne l’équipe, les femmes sont "légèrement plus assurées dans leur façon de s’exprimer". Une analyse linguistique pointue en dépit des clichés qu'elle semble conforter. Nous vous encourageons donc à la consulter par vous-même avant de crier au sexisme ou à l'enfonçage de portes ouvertes.

Le vocabulaire employé par les femmes sur Facebook selon l'étude publiée dans Plos One.

Le vocabulaire employé par les hommes sur Facebook selon l'étude publiée dans Plos One.

À voir aussi sur konbini :