Pour sa nouvelle collection, Supreme s'associe au photographe japonais Nobuyoshi Araki

Une collaboration empreinte de fleurs et d'érotisme.

Après Larry Clark, The Clash ou Jean-Michel Basquiat, la marque new-yorkaise choisit aujourd'hui de s'allier à un autre artiste : Nobuyoshi Araki. Supreme vient en effet d'annoncer la sortie imminente d'une collection capsule en hommage à l'univers bondage de l'illustre photographe japonais, dont les clichés libertaires étaient récemment exposés au musée Guimet de Paris.

Publicité

Composée d'un hoodie, d'un T-shirt à manches courtes et d'un autre à manches longues (tous trois déclinés dans un large panel de coloris), cette ligne a été mise en lumière par des photos réalisées par Araki lui-même, et incarnées par la mannequin Kiko Mizuhara.

Ces clichés seront réunis dans un zine qui sera disponible, au même titre que les autres pièces de cette collaboration, le 3 novembre prochain sur l'e-shop de Supreme et dans les boutiques de New York, Los Angeles, Londres et Paris, avant d'être commercialisées au Japon le 5 novembre.

© Araki for Supreme

Publicité

© Araki for Supreme

© Araki for Supreme

© Araki for Supreme

Publicité

© Araki for Supreme

© Araki for Supreme

© Araki for Supreme

Publicité

Crédits photo : Araki for Supreme

À lire -> En images : Nobuyoshi Araki, photographe libertaire et insatiable

Par Naomi Clément, publié le 31/10/2016

Pour vous :