AccueilÉDITO

Après le non britannique à l'UE, David Cameron annonce sa démission

Publié le

par Lydia Morrish

Le Premier ministre britannique quittera ses fonctions à l'automne prochain.

© Lee Davy/Flickr

Les électeurs du Royaume-Uni se sont prononcés en faveur du Brexit, la sortie de l'Union européenne (UE), à 51,9 %. David Cameron, qui avait engagé sa légitimité sur ce référendum, a annoncé qu’il démissionnerait de son poste de Premier ministre avant octobre. Droit dans ses bottes, il a affirmé qu’il respecterait la décision des électeurs britanniques et qu’il passerait le relais cet automne.

Donnant sa première conférence de presse après l’annonce des résultats, ce 24 juin au matin, devant le 10 Downing Street, le Premier ministre britannique a expliqué qu’en dépit de son retrait, il ferait son possible pour aider. Il a également réaffirmé son amour pour sa patrie, qu’il fera tout pour honorer.

Si cette décision peut paraître peu courageuse au premier abord, elle est tout à l’honneur de David Cameron. Il était contre la sortie de l’Union européenne, sa démission à la suite du référendum signifie qu’il estime ne pas être la personne la mieux placée pour gouverner un Royaume-Uni sorti de l’UE.

Qui le remplacera ? Beaucoup d’analystes parlent de la soif de pouvoir de l’ancien maire de Londres, Boris Johnson, qui a fait campagne pour le Brexit. Mais Il faudra attendre quelques mois avant de savoir la personne qui sera la mieux placée pour prendre la tête du Royaume-Uni.

Traduit de l'anglais par Dario

À voir aussi sur konbini :