AccueilÉDITO

Des subventions pour les jeux vidéo qui luttent contre le sexisme

Publié le

par Anaïs Chatellier

Deux députées socialistes veulent soumettre des aides aux jeux vidéo qui favorisent l'égalité femmes-hommes. 

La sexisme dans l'univers vidéo-ludique fait depuis longtemps débat. Entre les proportions improbables des héroïnes, la vision de la "demoiselle en détresse" considérée comme un trophée – un objet à collectionner pour l’homme, comme le souligne Anita Sarkeesian dans sa série vidéo  "Tropes vs. Women in Video Games" – ou encore l'histoire du Gamergate mettant en lumière la sous-représentation des femmes et la misogynie qui peut exister dans les métiers du milieu, on est bien loin de l'égalité femmes-hommes, et ce même si la gent féminine représente la moitié des gamers.

Catherine Coutelle et Edith Gueugneau, deux députées socialistes, ont décidé de porter ce débat à l'Assemblée en interpellant le gouvernement quant aux conditions d’éligibilité au crédit d’impôt au jeu vidéo (CIJV), rapporte le site spécialisé Next Inpact. Ce "dispositif ambitieux permettant de soutenir la production française du jeu vidéo", qui est donc plutôt une bonne nouvelle pour le milieu, doit pourtant revoir ces critères, selon les deux députées.

Pour lutter contre "les stéréotypes, les préjugés sexistes, les images dégradantes, les violences faites aux femmes et les violences commises au sein des couples" dans les jeux vidéo, elles proposent de mieux sélectionner les jeux auxquels ces subventions sont offertes et ainsi favoriser ceux qui respectent l'image de la femme.

Alors que les conditions d'éligibilité au CIJV prévoient que ces jeux devront répondre à un barème visant à apprécier la contextualisation de la violence, la loi ne prévoit pas, à ce jour, de dispositions similaires permettant de signaler la présence de contenu sexiste dans un jeu vidéo. La promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les médias est pourtant un objectif fort des politiques publiques.

À voir aussi sur konbini :