(Starbucks / Instagram)

Starbucks promet de distribuer ses produits frais invendus aux États-Unis

Le groupe Starbucks crée un programme intitulé "Food Share" pour distribuer ses produits frais invendus à des banques alimentaires américaines.

(Starbucks / Instagram)

(Starbucks / Instagram)

La lutte contre le gaspillage alimentaire s'est trouvé un allié de poids. Le groupe Starbucks a annoncé, mardi 22 mars, la création d'un programme de distribution gratuite de nourriture non commercialisée. Intitulé "Food Share" ("partage de nourriture"), il doit permettre de distribuer des produits frais à des banques alimentaires en fin de journée. Cette initiative reste pour l'instant circonscrite aux États-Unis.

Publicité

Starbucks compte 7 600 points de vente aux États-Unis (auxquels s'ajoutent 5 000 franchises, selon Statista, mais qui ne participeront pas à l'opération). En fin de journée, ces magasins rassembleront les produits restés trop longtemps dans leurs frigos pour être de nouveau vendus le lendemain, et les achemineront dans des centres dédiés. Pour ce faire, deux associations sont partenaires de l'initiative : Food Donation Connection et Feeding America.

Objectif : 50 millions de repas d'ici 2021

La firme précise dans son communiqué qu'elle distribue déjà des pâtisseries outre-Atlantique. Food Share élargit le panel avec des produits frais, ce qui permet de livrer des repas complets : soupes, sandwichs, salades, etc. Jane Maly, responsable marketing, Starbucks Food team, indique :

"Le défi était de trouver le moyen de préserver la qualité des aliments durant le transport. Nous nous efforçons de maintenir la température, la texture et la saveur de la nourriture afin d'être certains qu'elle puisse être consommée en toute sécurité une fois entre les mains d'une personne dans le besoin."

"Selon Feeding America, 70 milliards de tonnes de nourritures sont gaspillées chaque année aux États-Unis", rappelle Starbucks. Cette année, Starbucks promet de distribuer 5 millions de repas. L'objectif à terme est de plus grande ampleur : 50 millions de repas en 2021.

Publicité

Par Ariane Nicolas, publié le 23/03/2016

Pour vous :