AccueilÉDITO

Star Wars : une campagne pour sauver les décors tunisiens de Tatooine

Publié le

par Louis Lepron

Title: STAR WARS ¥ Pers: HAMILL, MARK ¥ Year: 1977 ¥ Dir: LUCAS, GEORGE ¥ Ref: STA039PE ¥ Credit: [… Lire la suite

Depuis quelques jours, une campagne internationale visant à sauver les décors tunisiens de Star Wars a été lancée sur la Toile. 

(Crédit Image : Louis Lepron)

Quelques semaines après les Dunes Électroniques qui se tenaient dans les décors tunisiens de la saga Star Wars, la société civile tunisienne, comme le rapporte le Huffington Post"tire la sonnette d'alarme" :

Ce lieu mythique est en danger et les autorités en charge tirent désormais la sonnette d’alarme. Si rien n’est fait dans les trois prochains mois, le désert va ensevelir à jamais une partie des décors et endommager les structures restantes. Or ce patrimoine culturel est d’une très haute importance pour l’économie touristique locale.

L'initiative s'intitule "Save Mos Espa", du nom du lieu situé à quelques kilomètres de la ville de Nefta, et est amenée par l'association CDTOS, soutenue par le ministère du tourisme tunisien. L'objectif est simple : à l'aide d'une campagne en deux temps (nationale puis internationale via du crowdfunding sur indiegogo.com), lever 300 000 dinars pour sauver le village d’Anakin Skywalker.

Dans les prochaines semaines et pour stopper la progression du sable, des travaux urgents de déplacement du corps de la barkhane (grande dune mobile) vont démarrer.

Détails des dépenses autour de la réhabilitation du lieu de tournage Star Wars en Tunisie (Save Mos Espa)

La Tunisie entend ainsi valoriser les sites de tournage de la Guerre des Étoiles et accompagner une "formation de guides spécialisés, le renouvellement de la typologie de l’artisanat in situ et une nouvelle dynamique hôtelière et événementielle". Car depuis le Printemps Arabe, le pays a perdu une partie de ses touristes. En mai 2013, Tour Hebdo évoquait une diminution en volume d'affaires de 25% depuis la France.

Le programme a commencé a être mis en oeuvre dès le lundi 24 mars. Amel Karboul, ministre du tourisme tunisien, a ainsi apporté son soutien sur son compte Twitter. Sur le site de Save Mos Espa, on retrouve déjà des images de  bulldozers sur le terrain, prêts à en découdre :

Crédit Image : Save Mos Espa/Nabil Gasmi

À voir aussi sur konbini :