Spotify : un groupe gagne 20 000 dollars avec du silence en streaming

Vulfpeck, un groupe de funk du Michigan, a récolté 20 000$, soit environ 15 000€, grâce à un album entièrement silencieux resté sept semaines sur Spotify.

Des musiciens peuvent-ils gagner de l'argent en jouant du silence ? Oui, et le groupe de funk Vulfpeck vient de le prouver. Cette formation du Michigan a sorti en mars dernier l'album Sleepify, 10 pistes de silence total dont la longueur varie de 31 à 32 secondes. On vous racontait l'anecdote par ici.

Le résultat : une œuvre de cinq minutes à la vacuité complète que le groupe a demandé à ses fans "d'écouter" en mode repeat pendant qu'ils dormaient. Le but était alors de générer assez d'argent pour que le groupe puisse se permettre de partir pour une tournée qu'ils annonçaient gratuite pour le public.

Publicité

Avec ce discret album, qui a été diffusé sur Spotify pendant sept semaines entre mars et avril 2014, le Vulfpeck a réussi son pari. À la tête de 5,5 millions d'écoutes à raison de 0,0030 à 0.0038 dollars la piste jouée, Sleepify a réussi à leur décrocher un chèque de 19 655,56 dollars (environ 15 000 euros), payé par la plateforme suédoise.

Le silence est d'argent

L'ironie, dans tout cela, c'est que l'album de Vulfpeck, My First Car – c'est-à-dire un véritable album – c'est-à-dire avec de la véritable musique – ne leur rapportera que la somme de 1 100 dollars (environ 800 euros). Il est à écouter sur Bandcamp par ici.

Pour que leur coup de génie fonctionne, ils ont communiqué sur leurs intentions en mars dernier dans une vidéo sur YouTube très reprise (surtout en considérant le peu de notoriété du groupe). Avec la reprise de leur curieuse idée dans de nombreux médias, Vulfpeck a dépassé les 150 000 vues. Selon Billboard, après avoir laissé faire, Spotify a finalement débarqué l'album-escroquerie de sa plateforme au bout de sept semaines "d'arnaque".

Publicité

En leur payant leur chèque, Spotify a tout de même été fair-play : Vulfpeck a eu une idée géniale ; et le groupe honorera ses engagements : la formation annonce que leur groove passera par les funky towns de Los Angeles, San Francisco, Chicago, New York et sa ville natale Ann Arbor, dans le Michigan. La tournée est prévue pour la seconde moitié du mois de septembre. Comme quoi, cette histoire de parole d'argent et de silence d'or n'est peut-être pas si idiote, après tout.

Par Théo Chapuis, publié le 25/07/2014