Daniel Ek, CEO et co-fondateur de Spotify – Crédit : @Kmeron for LeWeb11 Conference (via FlickR)

Spotify fait officiellement sa demande d’entrée en bourse

Toutefois, l’entreprise est encore déficitaire.

Daniel Ek, CEO et cofondateur de Spotify. (© Flickr CC)

La rumeur courait depuis plusieurs mois, nous en avons maintenant la confirmation. L’entreprise suédoise Spotify pourrait prochainement faire son entrée en bourse. Le leader mondial de la musique en streaming a en effet fait savoir qu’il avait transmis les documents nécessaires à la Securities and Exchange Commission (SEC) en vue d’entrer, au printemps prochain, sur le New York Stock Exchange.

Publicité

Cette entrée en bourse comporte deux singularités. D’une part, l’entreprise Spotify est encore déficitaire. Malgré son chiffre d’affaires reluisant – 4,09 milliards d’euros en 2017 –, elle accusait la même année des pertes à hauteur de 378 millions d’euros.

D’autre part, cette introduction sera "directe" : il n’y aura pas d’émission d’actions supplémentaires. Comme l’expliquent Les Échos, ce procédé, habituellement réservé aux petites sociétés, permettrait à Spotify d’économiser de considérables frais de commission, qui pourraient frôler les 250 millions d’euros.

La plateforme Spotify, présente dans 61 pays et comptant 71 millions d’utilisateurs payants est, selon les calculs de Reuters, valorisée à 15,6 milliards d’euros. Pour autant, pour Spotify comme pour ses concurrents, le streaming n’est pas (encore) rentable. Principale épine dans le pied : les royalties. Depuis 2006, Spotify a reversé 8 milliards d’euros aux ayants droit…

Publicité

Par Pierre Schneidermann, publié le 01/03/2018

Pour vous :