Coca Cola célèbre le multiculturalisme dans son spot diffusé lors du Super Bowl (Capture YouTube)

Le spot Coca-Cola diffusé au Super Bowl jugé trop progressiste

Réactions agacées lors du Super Bowl, où Coca-Cola a diffusé un spot de publicité montrant une famille homoparentale et une chanson traditionnelle chantée dans plusieurs langues.

Coca-Cola célèbre le multiculturalisme dans son spot diffusé lors du Super Bowl (Capture YouTube)

"La seule chose plus belle que ce pays, ce sont les gens qui y vivent". C'est ainsi que Coca-Cola présente sur YouTube sa dernière publicité, diffusée à l'occasion du Super Bowl, manifestation sportive très suivie outre-Atlantique - et donc très prisée des publicitaires. La marque de soda la plus connue du monde a diffusé pendant la mi-temps un spot long d'une minute et illustré par la chanson traditionnelle "America The Beautiful", chantée en anglais, mais aussi dans plusieurs autres langues.

Publicité

Car l'Amérique dépeinte par Coca-Cola dans ce film est celle du melting pot ethnique. Juifs, musulmans, chicanos, cow-boy, surfeurs, danseurs de hip-hop... Mais aussi un couple gay avec un enfant. Le site Breitbart.com porte à notre connaissance que selon l'association LGBT américaine GLAAD, c'est la toute première publicité de l'Histoire du Super Bowl à montrer une famille homoparentale à l'image.

Dans un communiqué, Katie Bayne, porte-parole pour Coca-Cola Amérique du Nord témoigne : "Depuis 127 ans, Coca-Cola est fier de participer à des souvenirs entre amis et en famille. Avec «It's Beautiful» [le nom du spot, ndlr], nous montrons tout simplement que l'Amérique est belle et que Coca-Cola est pour tout le monde ".

Publicité

#SpeakAmerican, le "chemin de la perdition"...

La publicité a instantanément déchaîné les passions sur Twitter, faisant naître le gênant hashtag #SpeakAmerican, comme un reproche à la marque de soda, en fière représentante des États-Unis, de parler anglais - et seulement anglais.

Des personnalités politiques américaines ont même réagi violemment face à l'image que Coca-Cola souhaitait donner de l'Amérique. Allen West, ancien membre de la Chambre des Représentants et éditorialiste pour la très conservatrice chaîne Fox News, en a appelé à son propre dieu :

Si nous ne pouvons pas être assez fier pour chanter "America Is Beautiful" en anglais dans une publicité pendant le Super Bowl, par une société aussi américaine [que Coca-Cola], nom de dieu, nous sommes sur le chemin de la perdition.

Publicité

...et cette famille homoparentale qui dérange

Mais une partie de l'opinion, moindre, s'est également indignée de la présence à l'écran de ce qui ressemblait trait pour trait à une famille homoparentale. Et l'indignation peut aller loin, certains allant jusqu'à perdre tout respect pour la marque.

"Coca-Cola a perdu tout mon respect pour avoir mis un couple gay dans une vidéo. Cette chanson espagnole ne passe pas. (Crédits image : Twitter)

Or, les râleurs homophobes feraient mieux de réviser leurs classiques. L'auteure de la chanson écrite en 1893, Katharine Lee Bates, a vécu 25 années durant avec une autre femme, Katharine Coman.

Publicité

Bien que les relations platoniques entre intellectuel(le)s de la fin du XIXème siècle furent récurrentes, leur relation est toutefois souvent décrite comme lesbienne.

"Un reflet"

Pour l'association LGBT GLAAD citée plus haut, la présence d'un couple gay dans une publicité Coca-Cola diffusée pendant un tel moment de télévision aux États-Unis est un symbole très important. Sarah Kate Ellis, présidente de l'association, a déclaré :

Inclure une famille gay dans ce spot n'est pas seulement un pas en avant pour l'industrie de la publicité, mais un reflet du nombre croissant d'Américains de tous les horizons qui soutiennent fièrement leurs amis LGBT. Famille, voisins, ils les acceptent comme faisant partie intégrante de "l'Amérique, la belle".

Par Théo Chapuis, publié le 04/02/2014

Copié

Pour vous :