La Girlboss Sophia Amoruso lance son propre média

"Une plateforme destinée à redéfinir le succès pour cette nouvelle génération de femmes."

Moins d’un an après la faillite de sa société et l’annulation de la série Girlboss, inspirée de sa vie, Sophia Amoruso, la fondatrice du site de fringues vintage Nasty Gal, revient en force avec la création de son propre média. En effet, comme le rapporte Forbes, la jeune femme, est arrivée à lever 1,2 million de dollars (environ 852 000 euros) afin de lancer la société Girlboss Media. Les contenus se trouvent sur le site Girlboss.com, à l’esthétique inspirée d’Instagram avec des photos au format carré et une teinte "millennial pink". Une newsletter, qui traite aussi bien de sujets beauté que de finance, est également disponible.

Publicité

En mars dernier, pour inaugurer son site, Sophia Amoruso avait organisé le Girlboss Rally, un événement destiné aux jeunes entrepreneures, auquel elle avait invité 50 intervenants. Cinq cents jeunes femmes avaient donc assisté à des conférences sur des sujets tels que la carrière, les finances ou l’entrepreneuriat. Sophia Amoruso explique en effet au site WWD qu’il s’agit d'"une plateforme destinée à redéfinir le pour succès pour cette nouvelle génération de femmes".

La business-woman s’est bien entourée, car elle notamment recruté Alison Wyatt (ancienne directrice générale des ventes de la marque Goop) comme directrice générale et Neha Gandhi, qui s’occupait auparavant de la stratégie marketing et d’innovation de Refinery 29, au poste de rédactrice en chef.

Des projets, Sophia Amoruso n’en manque pas : elle souhaite organiser au moins deux fois par an son Girlboss Rally (le prochain aura lieu cet automne à New York) et, dès le 23 août prochain, son podcast devrait être relancé sur son site. Au programme, entre autres, une interview de la célèbre auteure Roxane Gay, dont les essais Bad Feminist ont connu un franc succès.

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 18/08/2017

Pour vous :