AccueilÉDITO

Snoop Dogg lance Merry Jane, un site entièrement dédié au cannabis

Publié le

par Lydia Morrish

LUCCA, ITALY – JULY 28, 2015: SNOOP DOGG famous Italian singer performs singing on stage at the Lucca summer festival… Lire la suite

Qu'est-ce qu'il reste à faire à Snoop Dogg ? Faire un site internet sur la weed, par exemple. C'est désormais le cas, et ça s'appelle Merry Jane.

Vous arrive-t-il parfois de n’avoir besoin d’une chose que lorsque vous vous rendez compte qu’elle existe ? Pour tous les amateurs de verte qui lisent ça, sachez qu’une nouvelle adresse web vous intéressera : le nouveau site internet de Snoop Dog, dont le seul but est de vous offrir une expérience du cannabis taillée sur mesure.

Au nom explicite et insolent de "Merry Jane" le site offre des interviews exclusives et vous apprends notamment comment produire quelque chose de consommable, bref, s’y trouve tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’herbe.

Dans l’espoir que Merry Jane devienne "l’encyclopédie du monde du cannabis" le site proposera aussi aux internautes une ligne éditoriale investigative, ciblée sur les principes économiques et politiques de l’industrie de la marijuana, ainsi que les dernières nouvelles de ce monde tout en verdure. Il y sera également possible de voir où se situent les distributeurs locaux, ce qu’ils vendent, et une série de vidéos exclusive, "Deflowered"  (en français, "déflorés"), narrant quelques premières expériences du cannabis.

Le site de Snoop, Merry Jane, offrira toutes les informations dont vous avez besoin sur le cannabis. (Photo: Kyle Gustafson)

Mais une grosse part du site n’est pas dédiée à convaincre les gens de se mettre à fumer : au contraire, elle entend briser le silence de ceux qui sont déjà amateurs. Durant son intervention à la conférence TechCrunch Disrupt, Snoop a déclaré :

Il y a tellement de gens dans le placard, et on leur donne la possibilité de sortir de ce placard et d’admettre qu’ils aiment fumer. Je suis un fumeur, mon nom est Snoop Dogg, et je suis un camé.

Ah ça, on s’en serait douté. Même si le site sera officiellement opérationel dans les prochaines semaines, Snoop laisse 420 personnes signer pour un accès précoce, afin de tester le site chaque jour. Ça vous tente ?

Un pas de plus vers la légalisation ?

Le nombre grandissant de célébrités discutant ouvertement leur consommation régulière de marijuana constitue une affirmation culturelle nouvelle. De Miley Cyrus à Seth Rogen en passant par Rihanna, Snoop Dogg et Shakespeare (je vous assure) nombreux sont ceux qui en parlent, tandis que le monde se fait à l’idée que des gens fument et qu’il n’y a sans doute pas moyen de les faire arrêter.

Actuellement, seuls quatre états des États-Unis ont autorisé l’usage de la marijuana pour des raisons médicales – ou non – et il semblerait que d’autres soient en pleine révision de l’interdiction.

Le gouvernement britannique est en plein débat en ce qui concerne une telle légalisation, qui pour le moment considère illégale la possession ou la distribution de cette substance. À la suite des quelques 200 000 signatures sur une pétition, les consommateurs demandent que cette drogue, jugée "moins dangereuse que l’alcool" soit légalisée dans tout le pays. Il est certain que Snoop en serait heureux.

À voir aussi sur konbini :